Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7832
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 20/11/2017 @ 08:02
[RFI] ... et ça continue : " Deux journalistes accusés d’espionnage au Cambodge "

- sur ce lien de R.F.I.
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20171118-journa...age-cambodge-hu-sen-radio-free-asia-medias-press
- cet article :
Deux journalistes accusés d’espionnage au Cambodge
Par RFI - Modifié le 18-11-2017 à 14:35
2017-11-13t062847z_691070663_rc1ee48fca00_rtrmadp_3_trump-asia_0.jpg
A la Une de ce quotidien, le Premier ministre Hun Sen, photographié avec le président américain Donald Trump, le 13 novembre 2017, en marge du sommet de l'Asean. - REUTERS/Samrang Pring

La cour municipale de Phnom Penh a inculpé provisoirement deux journalistes Cambodgiens.
S’ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu’à quinze ans de prison.

Avec notre correspondante à Phnom Penh, Juliette Buchez

Oun Chhin et Yeang Sothearin sont accusés d’avoir transmis des informations à un Etat étranger, en l’occurrence les Etats-Unis.
Les deux hommes ont été arrêtés mardi soir 14 novembre.
La police déclare alors les retenir pour avoir géré un karaoké sans licence.
Le ministère de l’Information confirme ensuite enquêter sur l’installation d’un studio d’enregistrement pour Radio Free Asia.
Les deux journalistes travaillaient jusqu’en septembre pour ce média financé par les Etats-Unis.
Comme le Cambodia Daily, Radio Free Asia a été contrainte de fermer ses portes après des réclamations d‘arriérés d’impôts importants par le ministère des Finances.

Deux jours après la dissolution du CNRP

L’inculpation des deux journalistes survient deux jours après la décision de la Cour suprême de dissoudre le CNRP, le principal parti d’opposition cambodgien qui conteste la décision.
Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme accusent le Premier ministre, Hun Sen, de faire place nette dans les médias et l’opposition en amont des élections de juillet 2018.

* CF "Cambodge: la dérive autocratique du Premier ministre Hun Sen"
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20171006-cambod...rive-autocratique-opposition-hun-sen-droit-homme

Hier, le gouvernement américain a annoncé retirer son aide au financement de l’élection.
L'Union européenne menace quant à elle de remettre en cause les préférences commerciales dont bénéficie le pays



Edité le 20/11/2017 @ 07:05 par robin des bois
Haut de page