Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 18/05/2016 @ 12:53
Re : [Cinéma] "Exil" de Rithy Panh


- sur ce lien de Télérama :
http://www.telerama.fr/festival-de-cannes/2016/exil-de-rithy-panh-la-si-belle-presence-de-l-absence,142347.php

- la critique du film EXIL, avec un extrait VIDEO

Critique
"Exil”, de Rithy Panh : la si belle présence de l'absence

François Ekchajzer
Publié le 13/05/2016. Mis à jour le 13/05/2016 à 16h05.

Présenté en séance spéciale “Exil”, du cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh, est un long et bouleversant poème dédié à la douleur de la perte et à la force de l'imaginaire.
En 2015, Rithy Panh présidait le jury de L'Œil d'or, nouveau prix attribué au meilleur documentaire de la sélection cannoise.
En sera-t-il le lauréat cette année ?
Présenté dans le cadre d'une séance spéciale, Exil excelle à décrire un paysage mental familier au cinéaste franco-cambodgien : celui d'un survivant du génocide qui l'a poussé à quitter Phnom Penh en 1979 pour se réfugier en France.
Conçue dans la continuité de L'Image manquante, qui croisait son histoire familiale avec la grande Histoire en recourant à des statuettes d'argile (prix Un certain regard en 2013), cette nouvelle œuvre autobiographique joue plus encore de l'évocation et de la métaphore, en inscrivant un comédien le figurant jeune homme dans le décor d'une cabane aux multiples métamorphoses.
Successivement investie par la végétation, des oiseaux de papier, un nid géant, des nuages cotonneux ou la Lune, cette petite scène est le théâtre d'une méditation autour de la solitude et de l'absence, de la douleur de la perte et de la reconquête de soi par l'imaginaire.
Le tout soutenu par les mots de l'écrivain Christophe Bataille, déjà auteur du très beau texte de L'Image manquante.
Jamais le cinéaste de S21, la machine de mort khmère rouge n'avait à ce point cultivé l'onirisme que dans ce long poème, qui le dévoile sans pour autant le départir de sa pudeur.


* Extrait de L'Exil, de Rithy Panh (2016).
Présenté en séance spéciale à Cannes.
http://actu.orange.fr/societe/videos/exil-de-rithy-panh-extrait-CNT000000oyKAv.html

* ARTE :
https://www.youtube.com/watch?v=tKRwnvEGdFk







Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 12/05/2016 @ 06:56
[Cinéma] "Exil" de Rithy Panh

- sur ce lien
http://www.festival-cannes.com/fr/films/exil

- un article sur le dernier documentaire de Rithy PANH , présenté au festival de Cannes :
7qg9drr.jpg

Synopsis:

[ L'exil est un abandon, une solitude terrifiante.
Mais on peut retrouver les siens, aussi.
Au pays des mots, des images, dans la rêverie qui n'est pas seulement enfantine.
Tout commence par l'exil et rien ne vaut que par lui.
"Dans l'exil, on se perd, on souffre, on s'efface.
"Exil" est une méditation sur l'absence, sur la solitude intérieure, géographique, politique.
"Exil" est aussi une tentative d'élucidation du jeune garçon qui fut au Kampuchea démocratique, et de l'adulte qui n'accepte pas l'injustice : quelle révolution voulons-nous ?
Une révolution pour l'homme et avec lui ?
Une révolution à hauteur d'hommes, dans le respect, la compréhension ?
Ou une tentative de destruction dont la pureté fausse eut tant de disciples, en Asie et en Occident ? ]



Edité le 18/05/2016 @ 13:26 par robin des bois
Haut de page