Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006
Publié le 14/07/2015 @ 16:09
Re : CETC de Phnom Penh : démission du juge Mark-Brian HARMON




Nouvelle démission du tribunal chargé de juger les Khmers rouges

PHNOM PENH, 7 juillet (Reuters) - Le juge américain Mark
Harmon a annoncé mardi sa démission du tribunal spécial de Phnom
Penh chargé avec le soutien des Nations unies de juger les
crimes commis au Cambodge par les Khmers rouges entre 1975 et
1979.
C'est le quatrième juge de ce tribunal à prendre cette
décision.
Dans un communiqué, Mark Harmon déclare que les motifs de sa
décision, après trois années de présence au sein du tribunal,
sont "strictement personnels" et il ajoute partir "avec un
profond regret".
Plusieurs de ses prédécesseurs, pour expliquer leur
démission, avaient invoqué les ingérences politiques dans les
travaux du tribunal et un manque de coopération du gouvernement
cambodgien.
Le Premier ministre Hun Sen, lui-même ancien combattant
Khmer rouge, s'est déclaré hostile à de nouveaux procès
d'anciens dirigeants du mouvement, affirmant que cela risquait
de créer des troubles, voire de provoquer une nouvelle guerre
civile.
La police cambodgienne a ainsi refusé de faire appliquer le
mandat d'arrêt lancé par le juge Harmon contre Meas Muth, accusé
d'avoir envoyé des détenus dans un camp de torture où 14.000
personnes sont mortes.
Jusqu'ici, le tribunal de Phnom Penh a condamné trois
anciens dirigeants des Khmers rouges.
En août dernier, les deux plus hauts dignitaires encore en
vie du régime, Nuon Chea et Khieu Samphan, ont été jugés
coupables de crimes contre l'humanité et condamnés à la prison à
perpétuité, au terme d'un procès de près de trois ans.


(Prak Chan Thul, Guy Kerivel pour le service français)







Sources : http://www.boursorama.com/actualites/nouvelle-de...s-khmers-rouges-5580a2f2937a202f021b2438af99022b
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 11/07/2015 @ 05:03
Re : CETC de Phnom Penh : démission du juge Mark-Brian HARMON

" Ceci "explique sans doute "cela " !!!

- sur ce lien de Cambodge Post :
http://www.cambodgepost.com/3211-la-police-reste...de-a-un-nouveau-mandat-damener-contre-meas-muth/

- cet article daté du 7 juillet 2015, avec copie d'un document déclassifié par le TPI au bout d'un mois.

La police reste sourde à un nouveau mandat d’amener contre Meas Muth
Posted on 7 juillet 2015 in A LA UNE


Un deuxième mandat d’amener contre Meas Muth, ancien dirigeant Khmer rouge, signé le 4 juin par le co-juge d’instruction international Mark Harmon, a été ignoré par la police judiciaire, ainsi que l’atteste le document déclassé hier par le tribunal international.

qKaln96.jpg

Âgé de 77 ans, Meas Muth, commandant de la marine sous le régime Khmer rouge, avait été inculpé par Mark Harmon de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre le 3 mars dernier dans le cadre du dossier n°3.
Im Chaem, une autre responsable Khmère rouge avait également été inculpée des mêmes chefs ce jour-là.
Tous deux étaient absents lors du prononcé de ces inculpations, le précédent mandat d’amener délivré le 11 décembre 2014 par Mark Harmon n’ayant pas été exécuté par la police judiciaire.

« La police judiciaire devra conduire Meas Muth devant le co-juge d’instruction pour une audience contradictoire afin d’envisager la délivrance d’un ordre de détention provisoire conformément à l’article 63 du règlement », précise le mandat d’amener du 4 juin.
Dans le cas où Meas Muth ne pourrait être conduit immédiatement devant le juge, précise également le mandat, celui-ci devra être placé en détention provisoire dans un des centres du tribunal et être présenté au co-juge enquêteur dès que possible.

Un mois plus tard, Meas Muth qui est domicilié dans le district de Samlaut dans la province de Battambang, n’a toujours pas été arrêté.
Dans un déclaration au Cambodia Daily dans son édition d’aujourd’hui, le général Mao Chadara, en charge de la sécurité du tribunal, affirme n’avoir pas encore reçu le mandat avant d’ajouter:
« Nous sommes en train d’étudier les problèmes de sécurité et ce qu’en pensent les villageois ».
Le Premier ministre Hun Sen s’est toujours farouchement opposé à de nouvelles inculpations, en dehors de celles prononcées contre les cinq dirigeants à l’origine du procès.
En mars, Mao Chandara déclarait déjà à l’agence Reuters
« Comme notre Premier ministre l’a dit, si nous faisons cela et que le pays éclate, ce sera inutile ».
« Je suis un officier de police et mon devoir est de protéger le gouvernement royal et la constitution
».


Krystel Maurice




Edité le 11/07/2015 @ 06:04 par robin des bois
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 08/07/2015 @ 08:19
CETC de Phnom Penh : démission du juge Mark-Brian HARMON

Info à confirmer SVP


Il semblerait que ce juge auprès des CETC

http://www.eccc.gov.kh/fr/persons/juge-mark-brian-harmon

vienne de démissionner, soit le 4ème cas constaté

CF cet "article tronqué" ( abonnés) du journal lemonde.fr

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/201...tribunal-special-de-phnom-penh_4674165_3216.html

Haut de page