Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 17/01/2015 @ 21:09
Re : la place adéquate au cimetière

2 poids , 2 mesures

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/et...aison-apres-le-11-septembre-il-obtient-385000-du

Dédommagement


Etats-Unis: détenu sans raison après le 11 septembre, il obtient 385.000 $ du gouvernement
Un Américain musulman, détenu sans raison après les attentats du 11 septembre 2001, va être indemnisé par le gouvernement américain à hauteur de 385.000 dollars.

Près de 333.000 d'euros (385.000 dollars). C'est la somme que va recevoir du gouvernement américain et d'un agent du FBI Abdullah al-Kidd, un Américain musulman. Une indemnisation qui vise à compenser le préjudice qu'il a subi en 2003, lorsqu'il avait été détenu plus de deux semaines sans aucun motif d'inculpation, à la suite des attentats du 11 septembre 2001.

Sa détention avait été décidée au motif qu'il était un "témoin crucial", terme utilisé par les autorités américaines leur permettant de s'assurer de la disponibilité des suspects pour témoigner dans des affaires de terrorisme. Il avait alors passé 16 jours en cellule d'isolement dans des conditions difficiles, se souvient-il. Sa cellule était notamment éclairée 24h/24, l'empêchant de dormir et il était fouillé quotidiennement. A sa libération, il avait fait l'objet d'un contrôle judiciaire pendant 15 mois.

Le gouvernement a exprimé à Abdullah al-Kidd ses "regrets", selon l'Organisation de défense des libertés civiles (ACLU) à New York. "Le gouvernement reconnaît que votre arrestation en tant que témoin a été une expérience difficile et regrette les épreuves que cela a engendrées dans votre vie" ont précisé les responsables du gouvernement américain.

"Je suis ravi que le gouvernement ait finalement reconnu l'enfer qu'il m'a fait subir et qu'il m'ait indemnisé pour cela. J'espère que personne d'autre n'aura à vivre ce que j'ai vécu", a confié Al-Kidd.

**********************
Si , c'était une erreur judiciaire au pays khmer , il avait 0 $ de dédommagement et au remerciement de l'homme fort , car , c'est "grâce" , à lui ...
Le monde capitaliste possède tout de même plus de " justice " par rapport au communisme dictateur et aveugle ...

Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 17/01/2015 @ 10:01
la place adéquate au cimetière

:languetourne: :languetourne: :languetourne:
On ne rigole pas avec les morts . Les méchants ont trouvé quand même les places pour se reposer .C'est dommage que ça coûte des sous pour la collectivité :colere1:
Les cambodgiens font mieux , pour camarade Pol Pot , grand gourou des khmers rouges .:mauvais:

69416_tombe_pol_pot.jpg




http://www.lepoint.fr/societe/cherif-kouachi-enterre-a-gennevilliers-17-01-2015-1897335_23.php


Chérif Kouachi, enterré à Gennevilliers ?

Le Point - Publié le 17/01/2015 à 08:49 - Modifié le 17/01/2015 à 09:12
Chérif Kouachi, l'un des deux auteurs de l'attentat à "Charlie Hebdo", devrait être enterré à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), là où il habitait.


Chérif Kouachi, enterré à Gennevilliers ?


Chérif Kouachi, l'un des deux auteurs de la tuerie contre Charlie Hebdo, devrait être inhumé à Gennevilliers, la commune des Hauts-de-Seine où il résidait, selon Le Parisien/Aujourd'hui en France de samedi.

Le maire de la ville, Patrice Leclerc (PCF), affirme au journal n'avoir "pas le choix". "Comme tous les maires, je préférerais éviter d'enterrer un terroriste dans ma commune, mais j'applique la loi" qui stipule qu'un défunt peut être enterré dans la commune où il vivait, dans celle où il est mort, ou là où est situé le caveau familial.

L'élu précise que la mairie de Gennevilliers a été contactée vendredi "par les Pompes funèbres générales de Paris pour nous faire part de la demande de Mme Kouachi de procéder à l'inhumation à Gennevilliers de son époux Chérif ainsi que de son beau-frère Saïd Kouachi".
Le maire de Reims refusait l'inhumation dans sa commune

Le maire précise toutefois qu'il refuse l'inhumation dans sa commune de Saïd Kouachi, l'aîné des deux frères, qui "était résidant de Reims et n'a aucune raison d'être enterré ici". Il a refusé de communiquer l'éventuelle date de l'inhumation de Chérif Kouachi.

Le maire UMP de Reims, Arnaud Robinet, a fait savoir vendredi qu'il s'opposait catégoriquement à la possibilité d'une inhumation des frères Kouachi dans un cimetière de sa commune, où Saïd résidait depuis environ deux ans.

Les deux frères Kouachi ont été abattus vendredi 9 janvier lors d'un assaut mené à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), deux jours après l'attaque contre Charlie Hebdo qui a fait douze morts.
Haut de page