Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 18/12/2014 @ 12:21
Re : Re : Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

Seun nmott a écrit


Ce chef de clinique est au commissariat (*), hors de risque évoqué par RDB, est en train de faire sa déposition, Il est probable qu'il n'est pas le seul dans cette affaire.

Les experts de l'Inst de Pasteur ont été dépêchés sur place .. les gens attendent le résultat impatiemment..

Je crains que ça va tomber à l'eau, comme l'affaire d'assassinat très récemment, et comme le drame de Koh Pich, pas de responsable ...... :ideenoire:


C'est pas un "Krou" alors ni un "bonze guérisseur : c'est un véritable toubib !!!!!!!!!

ps (*)

- c'est vrai qu'un "bourreau KR" comme DUCH est nettement plus en sécurité en "tôle" que le moindre Okhna dans les rues de Phnom Penh !!!


- CF aussi le récent dossier sur les détournements de fonds sur la prévention du PALU


Edité le 18/12/2014 @ 12:23 par robin des bois
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 18/12/2014 @ 12:06
Re : Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

robin des bois a écrit

Seun nmott a écrit

Le nombre de contaminés s'élève à 106, aux dernières nouvelles.

Le PM, pour calmer le jeu, :reflechi1: a dit que : je ne croie pas encore que c'est du HIV,

:reflechi2:



Je ne sais pas si ce "médecin dit local" connait bien la "Justice populaire cambodgienne", dite aussi "Justice de la rue " : "je pense" qu'il risque "d'avoir très chaud aux fesses" !!




Ce chef de clinique est au commissariat, hors de risque évoqué par RDB, est en train de faire sa déposition, Il est probable qu'il n'est pas le seul dans cette affaire.

Les experts de l'Inst de Pasteur ont été dépêchés sur place .. les gens attendent le résultat impatiemment..

Je crains que ça va tomber à l'eau, comme l'affaire d'assassinat très récemment, et comme le drame de Koh Pich, pas de responsable ...... :ideenoire:
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 18/12/2014 @ 11:52
Re : Re : Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

Seun nmott a écrit

Le nombre de contaminés s'élève à 106, aux dernières nouvelles.

Le PM, pour calmer le jeu, :reflechi1: a dit que : je ne croie pas encore que c'est du HIV,

:reflechi2:



Je ne sais pas si ce "médecin dit local" connait bien la "Justice populaire cambodgienne", dite aussi "Justice de la rue " : "je pense" qu'il risque "d'avoir très chaud aux fesses" !!

Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 18/12/2014 @ 11:42
Re : Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

Le nombre de contaminés s'élève à 106, aux dernières nouvelles.

Le PM, pour calmer le jeu, :reflechi1: a dit que : je ne croie pas encore que c'est du HIV,

:reflechi2:
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg

Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
Publié le 18/12/2014 @ 11:41
Re : Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

C'est terrifiant. Combien sont-ils au Cambodge à exercer la médecine sans diplôme ?
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 18/12/2014 @ 06:21
Cambodge et VIH : 2 articles de presse récents

le Cambodge ... et le SIDA

deux articles de presse récents .. dont le rapprochement est "plus que choquant "

* primo :
- sur ce lien
http://www.unaids.org/fr/resources/presscentre/featurestories/2014/december/20141208_cambodia

- cet article :
Le Cambodge s'engage à mettre fin aux nouvelles infections à VIH d'ici 2020
09 décembre 2014

Le Premier ministre du Cambodge, Hun Sen, s'est engagé à mettre fin aux nouvelles infections à VIH d'ici 2020 et à assurer la pérennité de la riposte au VIH de son pays. Cette annonce survient alors que le Cambodge vient d'allouer 3,7 millions de dollars de financement national au traitement anti-VIH pour la période 2015 à 2017. C'est la première fois que le gouvernement réserve des fonds à son programme de traitement qui, en raison du grand nombre de personnes bénéficiant de médicaments antirétroviraux, nécessite les ressources les plus importantes.

Le Premier ministre a réaffirmé l'engagement national sur les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme à l'occasion de sa rencontre avec Steve Kraus, Directeur de l'équipe de l'ONUSIDA d'appui aux régions pour l'Asie et le Pacifique, à Phnom Penh, au Cambodge.
Le Premier ministre a déclaré que « le gouvernement ne permettra pas qu'un programme couronné de succès soit mis en faillite ».
Il a également souligné que « la clé de la victoire du pays contre le VIH est un effort concerté de la part de tout le monde, en particulier des personnes vivant avec le VIH et touchées par le virus ».

Les progrès du pays dans sa riposte au sida sont déjà reconnus à l'échelle internationale. Les nouvelles infections à VIH ont baissé de 67 %, passant de 3 500 en 2005 à 1 300 en 2013.
Plus des deux tiers des 75 000 personnes vivant avec le VIH bénéficient d'un traitement antirétroviral, soit le pourcentage le plus élevé d'accès au traitement dans la région. Près de 80 % des mères vivant avec le VIH ont reçu un traitement pour la prévention de la transmission du virus à leurs enfants. Il reste cependant des problèmes à résoudre. Les taux d'infection à VIH sont élevés au sein des populations les plus exposées au risque, notamment les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les consommateurs de drogues injectables, les personnes transsexuelles et les personnes qui travaillent dans le secteur du divertissement. Des lacunes persistent dans l'accès aux services anti-VIH.

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre, M. Kraus a félicité le Cambodge pour ses progrès remarquables et son leadership national solide et constant. Il a souligné en particulier que les investissements nationaux et extérieurs stratégiques et bien gérés vont également contribuer à transformer la riposte au sida.

Le Cambodge optimise les ressources disponibles en mettant en œuvre des approches plus ciblées et plus efficaces pour la prévention, le traitement et les soins anti-VIH, en particulier pour les populations les plus touchées. Entre janvier et octobre 2014, plus de 24 000 personnes issues de ces populations ont eu recours au dépistage par goutte de sang prélevée au bout du doigt, organisé à l'échelle communautaire, pour connaître leur état sérologique vis-à-vis du VIH. Les personnes diagnostiquées séropositives au VIH sont accompagnées par des pairs et des conseillers en clinique pour recevoir un traitement anti-VIH. Les services de réduction des risques, notamment les programmes aiguilles-seringues, ont également été étendus.

Lors de son séjour, M. Kraus a rendu visite au programme Smartgirl, qui donne aux travailleuses du secteur du divertissement les moyens de connaître leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive et propose un accès intégré au planning familial ainsi qu'aux prestations de conseils et de dépistage du VIH. Mea Sopheap, de l'Association des femmes pour la paix et le développement du Cambodge, qui met en œuvre le programme Smartgirl, a déclaré : « nous sommes fières de faire partie de la solution et de travailler en étroite collaboration avec la communauté, les autorités locales et les lieux de divertissement ».

Récemment, le pays a adopté un règlement ministériel historique pour améliorer la sécurité et la santé professionnelles et les conditions de travail dans les établissements de divertissement. Cette politique est la première du genre dans la région Asie-Pacifique et renforce le droit du travail pour les travailleurs du secteur du divertissement, en particulier la protection contre le harcèlement sexuel et l'accès aux services de santé. Il s'agit d'un exemple de la manière dont le Cambodge utilise les programmes de lutte contre le VIH pour trouver des solutions aux autres problèmes relatifs à la santé et aux droits humains, un exemple qui pourrait devenir un modèle pour la région, selon M. Kraus.

* secundo
- sur ce lien :
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_contamina...ida-dans-un-village-isole-du-cambodge?id=8590897

- cet article "effarant":

Contamination massive par le sida dans un village isolé du Cambodge
Mis à jour le mardi 16 décembre 2014 à 20h41

Soixante-douze personnes d'un même village isolé du Cambodge, dont des enfants et des personnes âgées, ont été infectées par le virus du sida, probablement à cause d'aiguilles infectées, ont indiqué mardi les autorités sanitaires du pays.

"Sur 556 personnes testées, 72 sont ressorties positives aux tests du VIH",
a expliqué à l'AFP Teng Kunthy, responsable de l'autorité de lutte contre le sida dans le pays, ajoutant que 14 enfants ont été infectés.
"C'est un taux plus élevé qu'habituellement... Cela pourrait avoir été causé par l'usage d'instruments comme des aiguilles. C'est notre première conclusion. Nous sommes en train de récolter davantage de preuves", a-t-il précisé.

Ces derniers jours, des centaines de personnes paniquées issues d'un village de la province de Battambang ont afflué dans un centre médical de la région pour se faire tester, après avoir appris la nouvelle d'une contamination massive.
Dans la journée de mardi, de nombreux villageois continuaient d'affluer et dix personnes de plus ont été contrôlées positifs au VIH, a déclaré Hei Sik, directeur local d'un centre de lutte contre le sida.
"Certaines personnes infectées sont des femmes de 70 ou 80 ans. D'après les villageois, la contamination pourrait être due à des injections faites par un médecin local",
a-t-il précisé.

En matière de lutte contre le sida, le Cambodge fait pourtant plutôt figure de bon élève et se rapproche de la prévalence zéro, un objectif que le pays s'est fixé pour 2020.
Le nombre annuel estimé de contaminations au virus VIH est passé de 15.500 au début des années 90 à 1.000 en 2011, selon les résultats d'une étude officielle des autorités sanitaires du royaume. Le taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans est passé de 1,7% en 1998 à 0,6% en 2013 et 0,4% en 2014.

Dans le pays, plus de 73 000 personnes vivraient avec la maladie.
AFP


ps de rdb : les " paroles officielles en langue de bois"s'envolent ... la Misère reste



Edité le 18/12/2014 @ 06:24 par robin des bois
Haut de page