Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 30/11/2014 @ 11:21
Re : [Anne- Yvonne GUILLOU] NOMS PERSONNELS et Termes d'adresse au Cambodge

Bonjour RDB

Vous touchez un des points très important de la culture khmer, en postant ce sujet.
Anne Yvonne Guilou a fait un très bon travail..
Quand je finirai de lire son texte je donnerai mon avis, peut être que j'aurai quelques choses à ajouter ..

:sourire:

Quand je pense à certain qui utilise un pseudo avec "méconnaissance" qui frôle une méprise..
En fin , bref.
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 30/11/2014 @ 05:56
Re : [Anne- Yvonne GUILLOU] NOMS PERSONNELS et Termes d'adresse au Cambodge

Ce petit extrait notamment, sur l'effet des "patronymes"

[ Ce mode récent de nomination ne fait toujours pas partie du quotidien des paysans.
Une ethnologue française notait en 1962, dans l'une des rares monographies de village dont on dispose pour le Cambodge, que les noms ne lui étaient d'aucune utilité pour identifier les villageois avec certitude.
Toute étude de généalogie entreprise sur cette base était vaine, écrit-elle, comme l'était la recherche d'une quelconque correspondance entre les déclarations des enquêtés et les registres d'état civil.
Le "nom de famille, de lignée" et le "nom personnel" étaient des notions connues par le biais de l'école mais restaient toutes abstraites au quotidien.
Aujourd'hui encore, la recherche d'une personne dans un village, à partir de son nom officiel, donne lieu à la même scène.
Le villageois interrogé interpelle des voisins ou des passants, tous se concertent, émettent des hypothèses, posent des questions sur la famille concernée et ses activités, procèdent par élimination et finissent toujours par identifier la personne recherchée à l'aide d'un nom différent.
Après quoi tout le groupe accompagne de concert le visiteur chez son hôte.

L'usage actuel et citadin a, quant à lui, intégré l'usage du "patronyme" en l'adaptant.
On décline en effet d'abord celui-ci, suivi de son nom personnel officiel.
Le "nom de famille" seul, même précédé d'un équivalent de "monsieur" ou "madame" n'est pas usité.
Cela suscite maintes confusions, de la part des Cambodgiens comme des Occidentaux.
Simone Veil est ainsi devenue "Madame Simone", lors de sa visite à Phnom Penh au début de 1994.
De même, la presse anglophone locale regorge de références à "Rainsy" plutôt qu'à "Sam"...
]....



Edité le 30/11/2014 @ 05:59 par robin des bois
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 30/11/2014 @ 05:15
[Anne- Yvonne GUILLOU] NOMS PERSONNELS et Termes d'adresse au Cambodge

Avant de se lancer dans les formalités administratives khmères, notamment pour un mariage-mixte, quelqes notions historiques ou culturelles intéressantes, selon moi :

- sur ce lien du site ""Archives ouvertes",
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00322359/document

découvert par le biais d'un ancien article de "journalducambodge.blogspot.fr"
http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2012/10/noms-personnels-et-termes-dadresse-au.html

- le résumé de l' article (accessible ensuite dans son intégralité):

[Noms personnels et termes d'adresse au Cambodge
Anne Yvonne Guillou

Résumé : L'article examine en détail la façon dont le système de nomination khmer inscrit l'individu dans ses différents groupes d'appartenance mais aussi dans ses rapports avec le destin et, plus généralement, avec le monde surnaturel.
Les Cambodgiens (roturiers laïcs) disposent de plusieurs noms personnels selon les sphères, organisées en cercles concentriques, dans lesquelles ils évoluent quotidiennement.
La dation du nom intègre progressivement l'enfant au monde social et à l'histoire familiale.
C'est ce nom personnel qui l'identifiera dans la société globale cambodgienne ainsi qu'auprès de l'administration.
C'est pourquoi nous l'appellerons nom personnel officiel.
La forme de celui-ci apparaît comme une marque de statut social, selon un code très ancien (dès le 6ème s. AD) que réactualisent aujourd'hui les élites en cours d'émergence ; code lié à l'origine pali et à la longueur de ce nom.
Le nom personnel officiel est également porteur d'une surabondance sémantique et d'une recherche euphonique très prisées des Cambodgiens.
Au moment de l'inscription sur les registres de l'état civil, les Cambodgiens doivent par ailleurs déclarer un "patronyme" dont le principe a été introduit par le Protectorat français dans un système de nomination où la notion de nom de famille transmis de génération en génération est traditionnellement absente
De fait, les « patronymes » des enfants d'aujourd'hui sont constitués la plupart du temps, soit en prenant le « patronyme » du père, soit en prenant le nom personnel officiel du père, soit encore en prenant le « patronyme » de la mère.
Les familiers — collègues, camarades de classe, certains voisins — utilisent quant à eux un diminutif qui a pour base le nom personnel officiel.
Enfin, les Cambodgiens sont souvent désignés d'un surnom dans le cercle restreint de la famille et des intimes.
Comme les noms de personne, les comportements, les registres de langage et les termes d'adresse sont différents suivant les groupes d'appartenance de l'individu et contribuent à maintenir la relative étanchéité de ceux-ci.
Les termes d'adresse, de référence et d'auto-désignation, souvent empruntés au registre de la parenté, sont étudiés en montrant en particulier la dynamique des relations sociales qu'ils révèlent. ]




Edité le 30/11/2014 @ 05:22 par robin des bois
Haut de page