Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3702
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 10/07/2014 @ 04:58
Re : la folie des grandeurs !


Au Srok, aujourd'hui, qui font du mal et gagnent de l'argent? Question facile. Pas toute la population. Juste un clan; un groupe de bandits, et ce groupe se nomme....

Alors pourquoi l'auteur généralise-t-il à l'ensemble de la population?


Au Srok, aujourd'hui, qui '' se déclarent qu’ils sont nationalistes, mais en réalité, ils sont totalement corrompus '' ?

Seulement cette bande de voleurs qui vendent terre, eau, forêt pour de l'argent. Pourquoi l'auteur se généralise-t-il à l'ensemble de pa population?



Je sais que cette culture existe, mais je ne savais pas que le PJ a tant de connivence avec cette bande.




Edité le 10/07/2014 @ 04:59 par BAC
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10190
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 09/07/2014 @ 20:55
Re : Re : la folie des grandeurs !

NEO a écrit

L’auteur ne fait qu’affirmer ceux que beaucoup entre nous observent et dénoncent depuis longtemps.
La luxure est le mal de la société khmer. Elle est aussi mauvaise que la corruption, elle est souvent la cause de tous les maux de la société.
L’envie de la reconnaissance sociale est très importante chez des khmers. Pour y arriver rapidement on compte sur la paraitre. Sur ce point beaucoup se comportent comme des adolescences. Toujours envie de mettre pleine la vue.
À qui la faute ? : C’est dû aux erreurs d’éducation dans des familles.
Les gens veulent avant tout que leurs enfants soit rusé (en prenant exemple sur des commerçant chinois), tandis que l’honnêteté est seulement réservé pour la famille.



:reflechi1:
NEO parle de luxure, est ce il veut parler du même sujet que l'auteur?
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10190
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 09/07/2014 @ 20:48
Re : la folie des grandeurs !

Salut Kklau

L'auteur a parlé d'une vérité sur terrain, je ne dis pas non. C'est sur sa rédaction que je réagis, il aurait pu faire mieux, sur un si bon sujet: Quand on fait du bien ... :languetourne:

Et puis interdire de voir grand, ce n'est pas toujours juste.:sygus:
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 09/07/2014 @ 20:05
Re : la folie des grandeurs !

:larme3: :larme3: :larme3:
Il n'a pas tort NEO !
En tant que khmer , je connais notre mentalité . Cette mentalité , il nous ancre dans le cerveau .
- si , je suis plus riche que les autres , c'est parce que , j'ai la chance et non pas parce que j'ai bien mérité en travaillant .
- le fait de "rouler " les autres " ESPRIT COMMERCE CHINOIS " , ça c'est " CHINOIS " . Quand , je peux gagner plus "pas tous les moyens " soit en trichant , soit en achetant les hommes forts , soit en faisant marier ma fille avec les membres du clan ou des familles royales , je ferai sans hésitation et sans scrupule . Pourvu ,que je suis riche et surtout sans rien travailler .

Lepetitjournal voit bien l'erreur de la mentalité des masses du pays khmer : vivre au dessus du moyen . Cà , c'est tout à fait vrai .
Je ne vois pas ,si le dois acheter une voiture , si je n'ai pas l'argent pour payer l'essence et sans moyen de payer l'entretien ?
Au Cambodge , souvent les gens planent et sont à côté des plaques .
Il est "général " , il a un salaire de 250 à 350 $ , pourquoi,il tente d'avoir 2 voire 3 maitresses et fréquente le salon karaoké tous les soirs ?
Alors , il faut qu'il pratique la corruption ! et ou , il se laisse acheter par les compagnies étrangères afin de boucler ses dépenses exhorbitantes . La spirale infernale entraine cette société dans la société mafieuse et il n'hésite plus de commanditer des meurtres . Ce qui s'est passé avec les ouvriers textiles !
Donc , le soif d'avoir de l'argent facile est devenu un objectif de beaucoup des khmers . Et puis quand , on n'arrive pas , c'est la dérive !
:no: :no: :no:
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3702
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 09/07/2014 @ 18:55
Re : la folie des grandeurs !

''La luxure est le mal de la société khmer. Elle est aussi mauvaise que la corruption, elle est souvent la cause de tous les maux de la société. ''



Monsieur NÉO,


Cet article est biaisé. Monsieur Seun nmott l'a remarqué. C'est pourquoi je lis pas le PJ kékéké. PJ parle de société. C'est juste une bande de bandits qui volent, pillent, et tuent...pour de l'argent.

Le jeune minister MaM ( jeune homme qui survit en vandant des MaMs ) ne représente pas cette société que décrit le PJ. Le PJ couche avec le bandit en chef....Critiquer la masse ne risque pas sa vie, critiquer les bandits oui... kékéké....


Edité le 10/07/2014 @ 05:00 par BAC
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg

Messages 1883
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Publié le 09/07/2014 @ 17:15
Re : la folie des grandeurs !

L’auteur ne fait qu’affirmer ceux que beaucoup entre nous observent et dénoncent depuis longtemps.
La luxure est le mal de la société khmer. Elle est aussi mauvaise que la corruption, elle est souvent la cause de tous les maux de la société.
L’envie de la reconnaissance sociale est très importante chez des khmers. Pour y arriver rapidement on compte sur la paraitre. Sur ce point beaucoup se comportent comme des adolescences. Toujours envie de mettre pleine la vue.
À qui la faute ? : C’est dû aux erreurs d’éducation dans des familles.
Les gens veulent avant tout que leurs enfants soit rusé (en prenant exemple sur des commerçant chinois), tandis que l’honnêteté est seulement réservé pour la famille.
Déconnecté(e) BAC
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3702
Inscrit(e) le 10/01/2005
Publié le 09/07/2014 @ 15:36
Re : la folie des grandeurs !



Moi, je suis le contraire de monsieur kaunklau. Ce n'est pas cette culture que j'ai remarqué, c'est le comportement de PJ face à cette culture.

Dites donc, ç'a fait combien de temps que vous êtes au Srok? Vous n'avez pas vu ça avant? Vous avez fait le pleu-pleu depuis 30 ans?.... Ah ok, votre esprit critique, vous n'avez pas ça avant? kékéké...





Edité le 09/07/2014 @ 18:56 par BAC
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10190
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 08/07/2014 @ 16:45
Re : la folie des grandeurs !

Salut KKlau
Ce n'est qu'un petit article que je qualifie d'une petite rédaction dont le sujet est le titre de cet article.

Il manque des arguments. A commercer par le mot autrefois qui est vague. Il est fort possible que l'auteur ignore l'époque Sangkum.

comme cette phrase: certains pays, ???? :quoi:

Mais, pour certains pays dont la population est bien éduquée, la valorisation des biens de consommation est encore sous le contrôle.




Cette rédaction , si je dois donner une note, elle n'aura pas la moyenne. :languetourne:

Désolé. :sourire:
Déconnecté(e) kaunklau
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre


Messages 3348
Inscrit(e) le 25/04/2011
Lieu de résidence thionville
Publié le 08/07/2014 @ 10:14
la folie des grandeurs !

:langue1:

Lepetitjournal avait écrit , le problème de comportement , de certaine khmers , qui , comme toujours grâce à la corruption ,vivent , au dessus de ces moyens . Dans ce pays , le fait d'avoir une belle voiture , un beau villa ,les femmes de ménages , les jardiniers , les gens croient qu'ils sont au dessus des autres .

:reflechi2:

http://www.lepetitjournal.com/cambodge/societe/1...s-mais-quand-on-fait-le-mal-on-gagne-de-l-argent

Cambodge
SOCIÉTÉ - « Quand on fait le bien, on reçoit des mérites, mais quand on fait le mal, on gagne de l’argent »


Dans le cadre de notre collaboration avec notre média partenaire khmer, le site d'information en ligne Thmey Thmey, son directeur, Ky Soklim, s'interroge sur les changements de valeur de la société cambodgienne.

Autrefois, la société khmère donnait de la valeur à une personne en se basant sur quatre points : son honnêteté, ses hautes connaissances, son esprit nationaliste et ses biens. En revanche, au XXIème siècle, les biens sont considérés comme le premier privilège de la reconnaissance sociale. Quels sont les risques pour une société lorsqu’elle donne une valeur excessive aux billets verts ?

A une certaine époque, quand les jeunes et les enfants passaient devant les personnes plus âgées qu’eux, ils devaient baisser la tête un peu pour leur exprimer le respect. Les personnes âgées les admiraient alors trouvant qu’ils étaient bons et bien éduqués. Les meilleurs étudiants étaient reconnus par leurs établissements scolaires, leurs communautés, leurs familles ou le gouvernement. Les politiciens nationalistes qui s’opposaient contre l’invasion des étrangers et la mauvaise gouvernance étaient soutenus et aimés pour toujours par la masse populaire.

De leur côté, les riches étaient généralement respectés et admirés car les biens qu’ils accumulaient, dans la plupart des cas, étaient issus d’activités légales, autrement dit, leurs biens accumulés n’étaient pas à l’origine de la souffrance de la société. Il semble actuellement que les bonnes pratiques susmentionnées s’éloignent petit à petit de la société khmère. En cause, le matérialisme et la course aux titres honorifiques. Cette inclination tend à paralyser cette société. Une société qui semble avoir oublié ces valeurs anciennes à travers lesquelles l’on reconnaissait des gens, une société qui ne reconnaît plus les gens honnêtes, cultivés et nationalistes car ces gens ne sont pas riches et n’ont pas de grades.

Pourquoi la société khmère devient-elle matérialiste ? Cette inclination, lui est-elle préjudiciable ?

Cette nouvelle tendance s’explique par la vague de la mondialisation qui met en avant le matériel et les titres honorifiques. Mais, pour certains pays dont la population est bien éduquée, la valorisation des biens de consommation est encore sous le contrôle.

Au Cambodge, faute d’éducation, les habitants sont facilement séduits par les nouvelles voitures, les motos modernes, les habitations de luxe, les bijoux, les vêtements, les téléphones mobiles, la dernière mode des ordinateurs, etc.. Inconsciemment, l’un cherche à imiter l’autre. Naturellement, les gens convoitent ce qui est nouveau et moderne bien qu’ils soient dans une situation défavorisée.

Ainsi, les gens osent-ils tout faire pour avoir de l’argent. Comme dit un slogan ironique : « Quand on fait le bien, on récupère des mérites, mais quand on fait le mal, on gagne de l’argent ». Ils vendent leur conscience pour leurs propres intérêts (certains déclarent qu’ils sont nationalistes, mais en réalité, ils sont totalement corrompus). Ils deviennent plus égoïstes, ils font tout pour leur compte. L’enseignement supérieur ne les attire pas, car s’ils ont beaucoup de connaissances mais sans argent, ils ne sont pas reconnus par la société. Les êtres humains ne veulent plus faire le bien, ils oublient le principe d’honnêteté et la théorie du Karma du bouddhisme qui désigne que le cycle des causes et des conséquences liées à l’existence des êtres sensibles. Un certain nombre de jeunes acceptent de vendre leur corps et la perte de la « virginité » des jeunes hommes et des jeunes femmes est oubliée si ceux-ci possèdent beaucoup de biens. Autrement dit, le matériel peut faire taire les gens. On n’ose critiquer les mauvaises personnes qui sont aisées et honorées, aussi nuisibles soient-elles.

Là est le véritable danger, quand le matérialisme porte atteinte à la morale sociale. Les dirigeants du pays, surtout le ministère de l’Éducation et chaque famille doivent commencer par méditer sur cette idée : « Une personne de valeur est un individu qui a fait le bien pour sa famille, sa communauté et sa nation, ce n’est pas celui qui s’enrichie en exploitant la nation ou qui la fait souffrir ».


Ky Soklim - www.lepetitjournal.com/cambodge - Mardi 8 juillet 2014

************************************************************

:bravo: :bravo: :bravo:

Dans la tête de ces riches , ces okgnas , ces commerçants scrupuleux , ils n'ont rien à faire de leur nation , pourvu qu'ils arrivent à pomper ( baum ) le maximum. C'est facile , quand , on fait parti des clans ou on est des hommes forts , dans un pays où on n'applique pas la loi et le tribunal est corrompu . Les riches ne paient pas les impôts , les main-oeuvres bon-marché , les ouvriers mal payés par rapport au coût de vie , ..., alors ces messieurs s'enrichissent facilement : les voitures luxes rodent dans la capitale , les villas poussent . En plus , ils prétendent qu'ils ont la chance ( sam nang pi cheat mun ) , en réalité , ce ne sont que des voleurs .

La classe moyenne essaie d'imiter , ces nouvelles hommes riches . Certaine familles préfèrent investir dans les portables de dernière génération (500 à 700 $) et négligent les contenus de leurs assiettes . Que c'est grave , car , on pourra se priver de ces " bidules " et paient les nourritures , qui est la base de leur santé , à la place .

Une de mes proches , 8 ans , que veux-tu , quand , je viendrai au Cambodge ?
Un I-Phone ! je me demande , si c'est une nécessité , ce machin ?

Lepetitjournal a bien vu cette maladie incurable qui est en train de pousser certains khmers à vivre au dessus de ses moyens !

:mauvais:
Haut de page