Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) dsockz
Newbie
Membre

ava_2243.jpg

Messages 30
Inscrit(e) le 01/07/2010
Publié le 28/06/2014 @ 04:46
Re : Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Originally Posted by pascal_zh


Il faut effectivement valoriser le riz cambodgien. C'est pour ça que Golden Rice est une initiative excellente.



Merci pour eux!

Originally Posted by pascal_zh


Mais pour ce qui est d'exporter le riz cambodgien en Chine... Le riz chinois est très différent du riz cambodgien. On trouve déjà dans les supermarchés chinois, au rayon "produits exotiques", du riz thaï. Et surtout, il ne faudrait pas que le riz cambodgien coûte plus cher que le thaï.



Le riz cambodgien est un peu différent du riz français, mais on trouve du riz cambodgien en France!

On trouve aussi du riz cambodgien, le meilleur du monde, en chine, notamment sur internet!
http://www.benlai.com/item-24323.html?benlaiCps=...annel=CPS&bCid=1&utm_content=27015503588
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 06/02/2014 @ 16:45
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Tiens question "riz khmer"

trouvé tout à fait par hasard ce mémoire de Février 2012 - ou thèse- intitulé :

Université de Montréal
Le néak sraè, riziculteur khmer
Mobilité paysanne, localité et communauté au Cambodge postcolonial


par Yann Ménard

- sur ce lien :

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream...dle/1866/8438/Menard_Yann__2012_M%C3%A9moire.pdf;jsessionid=9CE6C4914CE9D5D2DC5733A10F3DD90A?sequence=2


(pas encore lu)



Edité le 06/02/2014 @ 16:46 par robin des bois
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 19:08
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Moi, pressé de partir, pas de temps de trainer, on était au cœur même des pays de Bodoïs, c'est ça ?!:rire1: Fin 1979.

Edité le 24/11/2013 @ 19:09 par Sereypheap
Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg

Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
Publié le 24/11/2013 @ 18:54
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Effectivement, au Cambodge, pour la riziculture, il n'y a pas que la technique par repiquage. Dans les zones inondables, aux abords des étangs, les paysans jètent à la volée les grains de paddy. Les plants de paddy poursuivent leur croissance en fonction de la montée des eaux. Pour les moissonner, c'est plus compliqué par ce qu'ils sont couchés. Et oui, moi aussi, j'ai fait un stage forcé de plus de quatre ans car j'ai fait une récolte supplémentaire pendant l'occupation des Bodoïs.

Edité le 24/11/2013 @ 18:57 par Aekreach
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 24/11/2013 @ 18:10
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Seun nmott a écrit


Seulement, seulement, le Cambodge continue à perdre ses terres agricoles.
Eu! c'est là que le bât blesse.

Bonne méthode pourquoi faire?



En effet, le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous... et que tous en profitent.
Dans le cas contraire, je ne vois aucun intérêt.
Si ce partage est équitable, alors ne boudons pas le plaisir !
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 15:27
Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Seun nmott a écrit

NEO a écrit

A Battambang, comme des rizières sont immense, il parait que les gens se contentent de jeter des poignées de semences et les laissent pousser. Dans ce cas, le riz parachute semble avoir peu d'utilité.



Il y a en gros deux types de culture de riz , NEO.

Quant tu as dit on jette de semences et on les laisse pousser, il s'agit là de la culture dite en khmer "Sreuv ponrourh", une espèce de semences qui pousse dans l'eau profonde et suit la montée de l'eau, celle là n'a pas besoin du repiquage.
L'autre dite Sreuv santoung. On fait pousser dans des pépinières, puis on les arrache pour les repiquer dans des rizières.

C'est vrai pour ces "riz parachute", ils ne trouvent pas d'utilité dans les régions où l'on pratique les "sreuv ponrourh".


Eh bien moi, j'ai toujours vu la culture de "sreuv ponrourh", pendant le régime rouge.

D'abord, on jette les semences en les répartissant bien sur la surface de la terre. A ce stade, il n'y a pas encore de l'eau dans la rizière. Vous voyez le fond de la terre. Le sol est juste mouillée.

Ensuite, quand ces semences ont bien poussé et cette fois-ci, la rizière est bien imbibée d'eau, on va dire que l'eau vous arrive au niveau de votre cheville, on les arrache et les regroupe avec un certain volume et on les repique dans la même rizière...
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 15:13
Re : Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

robin des bois a écrit


...
Heu pas très très exact Sereypheap .. et "Tout ce qui est Vert n'est pas forcement à jeter!!!" ..
...



Ce n'est pas à cause de la couleur verte que je n'ai pas acheté ces pommes mais à cause de leur apparence brillante. Comme je disais, ces pommes sont tellement brillantes que vous pouvez presque vous voir dedans ! :rire1:

Quand au toucher, ces pommes collent ! Je suis certain que ces pommes sont truffées de produit chimiques contre les insectes, pour la longue conservation etc...

Sinon, j'adore les pommes vertes, d'ailleurs la vue de ces pommes dans wikipédia donne me fait saliver !:clindoeil:

Edité le 24/11/2013 @ 15:14 par Sereypheap
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 24/11/2013 @ 14:36
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

NEO a écrit

A Battambang, comme des rizières sont immense, il parait que les gens se contentent de jeter des poignées de semences et les laissent pousser. Dans ce cas, le riz parachute semble avoir peu d'utilité.



Il y a en gros deux types de culture de riz , NEO.

Quant tu as dit on jette de semences et on les laisse pousser, il s'agit là de la culture dite en khmer "Sreuv ponrourh", une espèce de semences qui pousse dans l'eau profonde et suit la montée de l'eau, celle là n'a pas besoin du repiquage.
L'autre dite Sreuv santoung. On fait pousser dans des pépinières, puis on les arrache pour les repiquer dans des rizières.

C'est vrai pour ces "riz parachute", ils ne trouvent pas d'utilité dans les régions où l'on pratique les "sreuv ponrourh".
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg

Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Publié le 24/11/2013 @ 14:19
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

A Battambang, comme des rizières sont immense, il parait que les gens se contentent de jeter des poignées de semences et les laissent pousser. Dans ce cas, le riz parachute semble avoir peu d'utilité.

Désolé pour Melle Lee, je vous ai prit pour quelqu'un d'autre.
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 24/11/2013 @ 12:19
Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Sereypheap a écrit

NEO a écrit

Le problème, comme dit Om Lee, c'est des semenciers.
...



Hier, j'ai vu des pommes vertes, je ne sais pas de quelle variété c'est, bien "brillantes" !!! Vous pouvez presque vous voir dedans !!!:mauvais: Eh bien, qu'ils utilisent leurs produits chimiques pour la longue conservation, je ne les achèterai plus...


Heu pas très très exact Sereypheap .. et "Tout ce qui est Vert n'est pas forcement à jeter!!!" ..

c'est de la Granny smith :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Granny_Smith

Excellente (fraiche, acidulée) elle se conserve longtemps

ps : je n'ai qu'un pommier dans mon petit jardin nantais, et c'est de la "granny Smith" non traitée !!!
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 24/11/2013 @ 12:07
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Riz parachute, fascinant, par le nom et par l'aspect.

"les Philippines, le Pakistan, le Sri Lanka, l’Inde et la Thaïlande ont adopté avec succès cette technique qui réduit la main-d’œuvre et accroît les rendements".

Ayant fait un stage de près de 4 ans, de A à Z, je vous affirme que c'est fascinant.

Seulement on nous montre que le côté repiquage du riz. Il n'y a pas que çà.
Je sais ce que c'est repiquer, le mal de dos, oui, qu'à souligner Séreypheap. Le moissonnage ? à la parachute aussi? :sourire:

Je ne connais pas cette méthode.

Mais si c'est "réduit la main-d’œuvre et accroît les rendements", je dirai bravo.
Ceci libère les autres pour faire son propre riz, plus d'agriculteurs, plus de récoltes, moins de misère...

Seulement, seulement, le Cambodge continue à perdre ses terres agricoles.
Eu! c'est là que le bât blesse.

Bonne méthode pourquoi faire?
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 24/11/2013 @ 11:45
Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

NEO a écrit

Le problème, comme dit Om Lee, c'est des semenciers.
Des paysans dépendrons d'eux de plus en plus.
Pas seulement pour des semences, mais aussi des insecticides, des engrais et bientôt des machines agricoles.
Des paysans préfèrent jetter des engrais par poignée au lieu de ramasser de la boue de vache et de la disperser ensuite dans la rizière. Ils vendent leurs vaches et achètent des motoculteurs.
Le problème est que la vache se contente de l'herbe, alors que le motoculteur boire de l'essence. Plus l'essence augment, plus il dépense.
Des engrais chimiques tuent le sol et le rendre de plus en plus aride. Il faut toujours plus d’engrais pour espérer obtenir le même récole.
A terme, leur rizière deviendront aride et ils risquent d'être aussi endetté que des agriculteurs français.
Grâce à l'intervention des ONG, Certains paysans ont prit conscience de cette erreur. Ils changent un peu cette habitude de facilité. Maintenant, on vend de la bous de vache, alors qu'il y a quelque temps personne n'en veut.



Heu je suis assez lié au monde agricole ; je m'entendais plutôt bien avec les "paysans ou les jardiniers khmers" que j'ai rencontrés ; et je n'ai jamais pris les agriculteurs khmers pour des "enfants de chœur" ...

A mon humble avis, ils sont plutôt doués (les Vietnamiens aussi ) ...
mais pour conserver et commercialiser les produits de la terre ... il faut des installations agricoles(style "ccopératives "...mais pas KR), une chaine de conservation et de commercialisation, qui ne se résolvent que par de l'investissement sur du long terme

Quant à jeter l'engrais par poignée et à acheter des "semences stériles", je vois que vous connaissez bien vos "dossiers verts "!!!

La France est un remarquable pays agricole .. et pourtant quel bordel entre les différentes filières du monde agricole, la répartition des subventions de la PAC, les nitartes bretons .. etc etc

Mais l'agriculture à taille humaine et à caractère familial : j'y crois encore !!!

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 11:26
Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

NEO a écrit

Le problème, comme dit Om Lee, c'est des semenciers.
...



NEO, tu as pris Lee pour Om Ly !:rire1: Lee est une jeune demoiselle ! :clindoeil:

Sinon, tu as tout à fait raison. J'ai horreur des produits chimiques !!! :mauvais: Cette manie des Occidentaux d'utiliser des produits chimiques pour tout !!!

Hier, j'ai vu des pommes vertes, je ne sais pas de quelle variété c'est, bien "brillantes" !!! Vous pouvez presque vous voir dedans !!!:mauvais: Eh bien, qu'ils utilisent leurs produits chimiques pour la longue conservation, je ne les achèterai plus...

Edité le 24/11/2013 @ 11:31 par Sereypheap
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg

Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Publié le 24/11/2013 @ 11:24
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Le problème, comme dit Om Lee, c'est des semenciers.
Des paysans dépendrons d'eux de plus en plus.
Pas seulement pour des semences, mais aussi des insecticides, des engrais et bientôt des machines agricoles.
Des paysans préfèrent jetter des engrais par poignée au lieu de ramasser de la boue de vache et de la disperser ensuite dans la rizière. Ils vendent leurs vaches et achètent des motoculteurs.
Le problème est que la vache se contente de l'herbe, alors que le motoculteur boire de l'essence. Plus l'essence augment, plus il dépense.
Des engrais chimiques tuent le sol et le rendre de plus en plus aride. Il faut toujours plus d’engrais pour espérer obtenir le même récole.
A terme, leur rizière deviendront aride et ils risquent d'être aussi endetté que des agriculteurs français.
Grâce à l'intervention des ONG, Certains paysans ont prit conscience de cette erreur. Ils changent un peu cette habitude de facilité. Maintenant, on vend de la bous de vache, alors qu'il y a quelque temps personne n'en veut.

Edité le 24/11/2013 @ 11:25 par NEO
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 24/11/2013 @ 11:12
Re : Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

pascal_zh a écrit

Mais pour ce qui est d'exporter le riz cambodgien en Chine... Le riz chinois est très différent du riz cambodgien. On trouve déjà dans les supermarchés chinois, au rayon "produits exotiques", du riz thaï. Et surtout, il ne faudrait pas que le riz cambodgien coûte plus cher que le thaï.
C'est souvent le cas au Cambodge même : certains produits locaux coûtent plus chers que les produits d'importation (j'ai un exemple précis : notre cuisinière achète des pigeons taïwanais qui sont moins chers que les pigeons khmers ! C'est incompréhensible. Taïwan n'est vraiment pas un pyas à bas coût, surtout comparé au Cambodge !)




"Tu m'étonnes" !!!! Le riz thaï est subventionné par le gouvernement ...
et il y a un "parfum d'énorme scandale" là-dessous, à caractère politique et électoraliste. ....

Chaque année, la Thaïlande a désormais du mal à écouler sa production, ses silos et endroits de stockage restant encombrés par les récoltes précédentes....


cf ce récent article de RFI

http://www.rfi.fr/emission/20130620-thailande-diminue-subventions-producteurs-riz






Edité le 24/11/2013 @ 11:14 par robin des bois
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg

Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Publié le 24/11/2013 @ 11:04
Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

robin des bois a écrit


- d'autre part, ces "repiqueurs" sont payés ou pas ? Si oui, combien ?




La réponse est dans l'article :
"Quand on sait qu’un journalier est payé autour de 22.000 riels (5,5 dollars) la journée, l’économie n’est pas négligeable."


Il faut effectivement valoriser le riz cambodgien. C'est pour ça que Golden Rice est une initiative excellente.
Mais pour ce qui est d'exporter le riz cambodgien en Chine... Le riz chinois est très différent du riz cambodgien. On trouve déjà dans les supermarchés chinois, au rayon "produits exotiques", du riz thaï. Et surtout, il ne faudrait pas que le riz cambodgien coûte plus cher que le thaï.
C'est souvent le cas au Cambodge même : certains produits locaux coûtent plus chers que les produits d'importation (j'ai un exemple précis : notre cuisinière achète des pigeons taïwanais qui sont moins chers que les pigeons khmers ! C'est incompréhensible. Taïwan n'est vraiment pas un pyas à bas coût, surtout comparé au Cambodge !)
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 11:00
Re : Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

robin des bois a écrit


...
Au fait; comme il est dit dans l'article, le " principe technique" est le même que votre sey national ...

...



Le travail deviendrait presque comme un jeu ! Bientôt un tournoi national de repiquage du riz !:rire1:

Vous imaginez, rallier le travail avec le plaisir et le sport en plein champ !!!:sygus:

Edité le 24/11/2013 @ 11:00 par Sereypheap
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 24/11/2013 @ 10:55
Re : Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Lee a écrit


Pour la technique parachute c'est marrant mais je ne suis pas convaincue.
1° le riz repiqué l'est en ligne avec un écartement bien évalué pour augmenter les rendements, là c'est fait au pif.
2° ça réduit la main d'oeuvre donc les emplois, donc la misère des campagnes augmente.



Faudrait savoir !!

-à part les anciens qui ont un fait un "stage à la campagne" du temps des KR,
combien de forumeurs ont participé au repiquage du riz !!!

- d'autre part, ces "repiqueurs" sont payés ou pas ? Si oui, combien ?

Ensuite, si l'agriculture cambodgienne s'installe dans la valorisation et la transformation de ce riz sur place (au lieu de refiler "la récolte sur pied" aux Thaïlandais et/ou aux Vietnamiens ), là y a une "sacrée valeur ajoutée et de la plus-value"

Au fait; comme il est dit dans l'article, le " principe technique" est le même que votre sey national ...

ps : les rendements, la technique etc. sont faciles à contrôler par un "suivi de production" qui visiblement semble déjà en place

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 24/11/2013 @ 10:46
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Eh bien, c'est tout simplement épatant ! :clindoeil: Les maux de dos sont le fléau des riziculteurs ! Alors cette technique est le bienvenu pour eux...
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg

Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Publié le 24/11/2013 @ 10:34
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

robin des bois a écrit

- le 2eme décrit un système qui m'a vraiment épaté : le riz-parachute
il faut lire l'article complet ,






C'est assez génial si l'on se place du point de vue de la productivité et du bien-être des riziculteurs.

Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que si cette technique s'étend, ça va aussi priver de travail pas mal de monde...
Déconnecté(e) Lee
Membre Senior
MembreMembreMembreMembre

ava_1357.jpg

Messages 205
Inscrit(e) le 12/09/2007
Publié le 24/11/2013 @ 10:29
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

Le riz cambodgien est délicieux et original. Il y a de nombreuses variétés. Malheureusement l'aide internationale au lieu de se baser sur les variétés locales et les savoirs faire locaux apporte des solution internationales et standardisées. On va apporter les "Variétés à hauts rendements" hybridées qu'on trouve partout ailleurs en asie et qui se ressemblent toutes.

Ici la variété est locale mais probablement hybridée de telle sorte qu'elle est stérile: on ne peut pas refaire son stock de semances soi même tous les ans donc il faut commander les grains à une grande entreprise qui les commercialise, donc être dépendant avec risque de surendettement.

Bref comment faire entrer de petits producteurs "artisans" à des riziculteurs capitalistes.


Pour la technique parachute c'est marrant mais je ne suis pas convaincue.
1° le riz repiqué l'est en ligne avec un écartement bien évalué pour augmenter les rendements, là c'est fait au pif.
2° ça réduit la main d'oeuvre donc les emplois, donc la misère des campagnes augmente.

Edité le 24/11/2013 @ 10:33 par Lee
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg

Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Publié le 24/11/2013 @ 10:23
Re : Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute... etc

très astucieux comme technique.

Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 24/11/2013 @ 08:27
Cambodge et Riziculture : Ca bouge beaucoup : Golden rice, le riz- parachute

Sur le riz khmer , 2 articles du petit journal qui témoignent des progrès très nets dans la culture, la valorisation et la transformation sur place de cette production vivrière n°1

- le 1er qui montre les apports d'une collaboration intelligente entre responsales Khmers agricoles et ONG spécialisées

http://www.lepetitjournal.com/cambodge/accueil/a...aide-au-developpement-francais-en-premiere-ligne

RIZICULTURE - Les organismes d’aide au développement français en première ligne

Focus sur l’un des investissements de l’Action Française pour le Développement (AFD) et de PROPARCO, sa filiale pour l’investissement privé, au Cambodge. Parmi les projets et missions de ces organismes, il y a le soutien aux établissements de micro-crédit, à des ONG ainsi que des prêts accordés aux entreprises. PROPARCO est présent au Cambodge depuis 1996 et y finance aujourd’hui plus de dix projets, parmi ceux-ci il y a Golden Rice, un rizier en pleine croissance.


- le 2eme décrit un système qui m'a vraiment épaté : le riz-parachute
il faut lire l'article complet ,

mais en 2 photos vous allez tout comprendre de "ce truc génial"

http://www.lepetitjournal.com/cambodge/economie/...-paysans-cambodgiens-decouvrent-le-riz-parachute

DUe10Rk.jpg

XdvtiJB.jpg









Edité le 06/02/2014 @ 16:56 par f6exb
Ce sujet est long, cliquer ici pour le revoir.
Haut de page