Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7800
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 07/11/2013 @ 20:45
Re : Café des voyages : Birmanie - Cambodge ( Nantes 9/11/13 )

Aekreach a écrit



-point 1 : :Le document évoque aussi l'impact de la déforestation sur cette population. Les sépultures de leurs familles étaient dans la forêt. Les autels des défunts sont donc déplacés voire saccagés par les sociétés qui ont obtenu les concessions pour exploiter ces parcelles de forêt vierge.

secundo :Pendant le régime des khmers rouges, ces populations ont-elles été déplacé ou bien bien est- ce que Pol Pot les a laissés tranquilles puisque ces gens là ne représentaient aucun danger pour le régime ?

Pour les khmers rouges, ces peuples devaient être considérés comme purs puisqu'ils vivaient selon leurs coutumes ancestrales en ignorant complètement la civilisation occidentale.




Bonsoir Aekreach

j'aurais pensé lire en premier quelques réactions des "Khmers du coin "!!!!

Voici donc celles d'un "barang non autorisé"

- sur le point 1 : la cession de milliers d'hectares de terres ( avec des baux emphytéotiques de 99 ans ) a déjà produit un phénomène identique sur l'île de Madagascar , qui s'est traduit par de graves incidents :

'd'un côté un pouvoir corrompu qui a cédé des territoires immenses à des émirats et des pays asiatiques(dont Chine, Corée du Sud etc ) en occultant complètement les coutumes locales

. de l'autre, des populations autochtones qui ont des "lieux sacrés" (dont l'équivalent des cimetières)situés dans les hauteurs .

. et de nouveaux propriétaires "interdisant" aux locaux toute approche de ces terres louées et solidement gardées .
d'où des incidents graves, des émeutes et même des morts .. (je ne sais pas s'il y a eu des accommodements depuis !!)

- sur le point n°2 : ce que j'ai cru comprendre .. (et avec l'aide notamment du bouquin de Solomone KANE sur les KR): le tout déballé en vrac

* le Mondolkiri et le Ratanakiri ont fait partie de la zone Nord-est du Kampuchéa démocratique.
Elles ont eu une gestion administrative très particulière, liée en très grande partie-selon moi- à la naissance des maquis KR et à la période précédant la chute de Phnom Penh . Pour être plus précis :

- alors que tous les "dambans"(ou régions) des autres zones ont eu une numérotation à 2 chiffres, les dambans des ex-provonces du Mondolkiri et du Ratanakiri ont été numrotées 105 pour la 1ere, 101 et 102 pour la 2eme

- la gestion des ces dambans à 3 chiffres a relevé durant tout le maquis et même jusqu'en 77 directement du BPCC : y ont été responsables(équivalent de secrétaire de zone) successivement POL Pot lui- même, IENG Sary puis SON SEN ... donc la fine fleur de l'Angkar Loeu

- et surtout ces dambans ont servi de "laboratoires d'idée de la révolution khmère " durant la période des maquis KR : collectivisation des terres et coopératives de 2ème niveau des 1973 (fin 76/77 pour le Kampuchéa démocratique)
Il semble que des émeutes aient alors éclaté- toujours en 1973- qui ont été très sévèrement réprimées dans le sang.

- POL Pot s'est appuyé effectivement sur des représentants KR issus plus spécialement des ethnies Jaraï et Kreung ( notamment les secrétaires des 3 dambans sont ensuite issus de ces ethnies ).
Par ailleurs, son garde du corps personnel a toujours été un Jaraï, je pense

- il est exact aussi que la façon de vivre de ces ethnies a été utilisée au plan propagande pour montrer les bienfaits du retour à la terre ( je crois d'ailleurs qu'on voit ce type d'images KR dans le film de RITHY Panh "L'image manquante)

etc etc

- Solomon KANE dit aussi que le Mondolkiri a énormément souffert des bombardements américains pendant les maquis KR (donc jusqu'en 1973).. et qu'au Ratanakiri, ce serait moins la famine que les épidémies de palu qui auraient décimé le "peuple nouveau" déporté dans ces dambans 101 et 102

.

Déconnecté(e) Aekreach
Modérateur Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

agic.jpg

Messages 3771
Inscrit(e) le 11/04/2007
Icon depicting mood of post Publié le 07/11/2013 @ 11:35
Café des voyages : Birmanie - Cambodge ( Nantes 9/11/13 )

Le 9 novembre 2013, l'association ABM organise une matinée de débat sur le Cambodge et la Birmanie.

http://nantes.abm.fr/Mini-Forums-Voyages/mini-forums-voyages.html

Hier soir je me suis rendu à une soirée projection organisée par l'association ABM Nantes à Saint Herblain.

C'était un recueil de photos commenté. Les quatre membres de l'association, ont visité le MondolKiri et le RatanaKiri puis un village lacustre du Tonlé Sap.

Ils ont passé plusieurs jours aux côtés des minorités ethniques. Dans leur reportage, ils ont évoqué les mœurs libertaires de cette population, en prenant l'exemple de la case de la jeune fille construite par son père pour qu'elle puisse librement recevoir ses prétendants. Lorsque la jeune fille se retrouve enceinte, est considéré comme père de l'enfant, le dernier prétendant.

Le document évoque aussi l'impact de la déforestation sur cette population. Les sépultures de leurs familles étaient dans la forêt. Les autels des défunts sont donc déplacés voire saccagés par les sociétés qui ont obtenu les concessions pour exploiter ces parcelles de forêt vierge.

Je me suis donc posé la question suivante :
Pendant le régime des khmers rouges, ces populations ont-elles été déplacé ou bien bien est- ce que Pol Pot les a laissés tranquilles puisque ces gens là ne représentaient aucun danger pour le régime ?

Pour les khmers rouges, ces peuples devaient être considérés comme purs puisqu'ils vivaient selon leurs coutumes ancestrales en ignorant complètement la civilisation occidentale.



Haut de page