Vous n'êtes pas connecté [Connexion - Inscription]
Bas de page
Répondre
Qui peut poster ? Tous les membres peuvent lancer des Nouveaux Sujets, et tout membre peut répondre.
Pseudo
Mot de passe
Sujet
Icône

biggrin.gif

bigsmile.gif

cool.gif

cool2.gif

diablotin.gif

eureka.gif

lol.gif

mad.gif

no.gif

puzzled.gif

rolleyes.gif

sad.gif

saint.gif

shocked.gif

smile.gif

thumbdown.gif

thumbup.gif

tongue.gif

wink.gif
Mode d'édition
Normal Avancé
             
Message
HTML activé ? Non
Smileys activés ? Oui
BBCode activé ? Oui
Activer fonction [img] ? Oui
:up::chaipas::whaou::quoi::clindoeil::-P
:soleil::telephone2::sarcastic::colere1::ordi::nono:
:attention::dodo::rire1::angkorbeer::aboire::mauvais:
:bon::languetourne::sourire::xtrem::sygus::cache:
:conduit::miam::reflechi1::reflechi2::bide::ideenoire:
Plus de smileys
Options Désactiver les smileys ?
Utiliser une signature ?
Désactiver le BBCode ?
Recevoir une notification par Email lors de nouvelles réponses ?
Fichier joint

Revoir le sujet
Déconnecté(e) NEO
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_157.jpg

Messages 1882
Inscrit(e) le 20/01/2004
Lieu de résidence France
Publié le 30/09/2013 @ 21:02
Re : Les expats français au Cambodge

un jour j'ai vu français (je suppose, ça ne peut pas être autrement) Il s'est promené le longue de la rivière de SiamReap. Moustache traditionnel, habillé de tête au pied style ancien Colon. coiffé de chapeau coloniale, et la pipe au bec. Il a l'air perdu dans ses rêverie d'une autre époque. j'ai tellement envie de lui dire qu'il s'est trompé de l'époque.
Déconnecté(e) liberté
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_576.jpg

Messages 2619
Inscrit(e) le 20/01/2006
Lieu de résidence Thân korndarl
Publié le 30/09/2013 @ 17:09
Re : Les expats français au Cambodge

Même entre les khmers...etc.
Déconnecté(e) NeakReach
Super Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

ava_2690.jpg

Messages 1656
Inscrit(e) le 20/05/2012
Lieu de résidence France
Publié le 23/09/2013 @ 19:17
Re : Les expats français au Cambodge

Vicheya a écrit


Au Cambodge, pour la première fois de ma vie, j'ai vu du racisme de supériorité " Moi, blanc, plus beau, plus intelligent"



Me too...
Il est parfois bon de bien se regarder dans une glace...
Déconnecté(e) Seun nmott
Modérateur Vénérable Sage
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff

djnsAFy.gif

Messages 10164
Inscrit(e) le 27/12/2005
Publié le 22/09/2013 @ 22:32
Re : Les expats français au Cambodge

le effaçable a écrit

En France, moi et mes enfants on se fait souvent traité de chinois ou de chinetoc et cela encore aujourd'hui même.
Moi personnellement cela ne me touche pas(je n'ai pas connu que ça) mais c'est surtout mes enfants que cela blesse ....
Par exemple, aujourd'hui mon fils de 6 ans m'avait demandé soudainement à ce que nous rentrions sans explication explicite alors qu'il était en train de se faire plaisirs en faisant du roller...
Quand on arrive chez nous, j'ai finalement compris qu'il s'est fait traiter de chinois par un jeune(d'origine africaine et tjs le meme) qui passait à coté de lui



Salut le effaçable
Tout le monde a passé par là, les enfants des harkis par exemple.
Chacun doit surmonter ce problème.

Voici ce que racontaient souvent nos ainés, mais vous n'êtes pas obligé à les croire.

...au début ce chinois est traité de "Chen ét Chay"(le chinois qui ramasse des ferrailles).
Une année plus tard ce chinois ouvre sa première épicerie. Puis l'année suivante il construit une belle maison, ensuit il prête des sous aux gens. Depuis on l'appela Thaokaé(patron) :reflechi1::reflechi1:
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006
Publié le 22/09/2013 @ 21:44
Re : Les expats français au Cambodge



Ca, c'est pas le même racisme qu'au Cambodge.

C'est du racisme de différence " t'es pas comme moi !"
Au Cambodge, pour la première fois de ma vie, j'ai vu du racisme de supériorité " Moi, blanc, plus beau, plus intelligent"

Déconnecté(e) le effaçable
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre


Messages 578
Inscrit(e) le 24/05/2012
Publié le 22/09/2013 @ 19:45
Re : Les expats français au Cambodge

En France, moi et mes enfants on se fait souvent traité de chinois ou de chinetoc et cela encore aujourd'hui même.
Moi personnellement cela ne me touche pas(je n'ai pas connu que ça) mais c'est surtout mes enfants que cela blesse ....
Par exemple, aujourd'hui mon fils de 6 ans m'avait demandé soudainement à ce que nous rentrions sans explication explicite alors qu'il était en train de se faire plaisirs en faisant du roller...
Quand on arrive chez nous, j'ai finalement compris qu'il s'est fait traiter de chinois par un jeune(d'origine africaine et tjs le meme) qui passait à coté de lui


Edité le 22/09/2013 @ 21:09 par le effaçable
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 22/09/2013 @ 13:57
Re : Re : Re : Re : Re : Les expats français au Cambodge

robin des bois a écrit

Sereypheap a écrit



Vous savez, je faisais beaucoup d'efforts, je devrais même parler des sacrifices pendant ma jeunesse. Maintenant, je dois parler des économies, dans le sens où je lutte contre le gaspillage quotidiennement, et je privilégie l'épargne.:clindoeil:
....
Mais il faut au départ penser à épargner, encore une fois, je me suis sacrifié mes premiers salaires, mes premières années de travail pour constituer un capital d'épargne de départ pour le faire grandir par la suite. Et ensuite, il faut bien que je puisse en profiter, non ? Tout cela est légal ! Voire même légal de dépenser tout le travail, et des sacrifices, des fruits qui commencent à me donner, heureusement non ?:rire1:

..



Heu ....si vous avez quelques sympathies pour la philosophie ou la religion bouddhiste, n'oubliez pas de maitriser vos désirs... pour éviter de souffrir plus tard

et c'est vrai ...





Ô que si ! Je vois ce que vous voulez dire. Il ne faut pas être trop gourmand, c'est ma devise ! Il faut toujours dépenser au dessous de ses moyens:rire1: et j'insiste là-dessus, c'est ce que nous faisons...

Edité le 22/09/2013 @ 14:57 par Sereypheap
Déconnecté(e) robin des bois
Grand sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_196.jpg

Messages 7801
Inscrit(e) le 23/03/2004
Lieu de résidence 44000 Nantes
Publié le 22/09/2013 @ 13:44
Re : Re : Re : Re : Les expats français au Cambodge

Sereypheap a écrit



Vous savez, je faisais beaucoup d'efforts, je devrais même parler des sacrifices pendant ma jeunesse. Maintenant, je dois parler des économies, dans le sens où je lutte contre le gaspillage quotidiennement, et je privilégie l'épargne.:clindoeil:
....
Mais il faut au départ penser à épargner, encore une fois, je me suis sacrifié mes premiers salaires, mes premières années de travail pour constituer un capital d'épargne de départ pour le faire grandir par la suite. Et ensuite, il faut bien que je puisse en profiter, non ? Tout cela est légal ! Voire même légal de dépenser tout le travail, et des sacrifices, des fruits qui commencent à me donner, heureusement non ?:rire1:

..



Heu ....si vous avez quelques sympathies pour la philosophie ou la religion bouddhiste, n'oubliez pas de maitriser vos désirs... pour éviter de souffrir plus tard

et c'est vrai ...


Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 22/09/2013 @ 13:13
Re : Re : Re : Les expats français au Cambodge

pascal_zh a écrit

Sereypheap a écrit

Bonjour pascal_zh,

Intéressant sujet, pascal_zh !:clindoeil:

A propos de la piscine, ma prochaine maison en France, je vais y penser ! Pas une grande, juste de quoi me mouiller au soleil, j'adore !:rire1:


Pour être honnête, si j'avais les moyens, je prendrais volontiers une villa avec piscine :clindoeil:


Vous savez, je faisais beaucoup d'efforts, je devrais même parler des sacrifices pendant ma jeunesse. Maintenant, je dois parler des économies, dans le sens où je lutte contre le gaspillage quotidiennement, et je privilégie l'épargne.:clindoeil:

Pourquoi l'épargne ? L'argent appelle l'argent. Le capital épargné vous donne des intérêts, et ces intérêts deviennent des capitaux qui vous donnent encore plus d'intérêts et qui deviennent encore des... C'est l'effet boule de neige !:bon:

Mais il faut au départ penser à épargner, encore une fois, je me suis sacrifié mes premiers salaires, mes premières années de travail pour constituer un capital d'épargne de départ pour le faire grandir par la suite. Et ensuite, il faut bien que je puisse en profiter, non ? Tout cela est légal ! Voire même légal de dépenser tout le travail, et des sacrifices, des fruits qui commencent à me donner, heureusement non ?:rire1:

Nous, on peut prétendre maintenant à une piscine, évidemment il faut savoir rester "sobre" et humble.:clindoeil: Mais je n'en ai pas encore à la maison, mais la prochaine, c'est certain. Pour le moment, je me contente de celle de la location des logements de vacances...

Edité le 22/09/2013 @ 14:17 par Sereypheap
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg

Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Publié le 22/09/2013 @ 11:41
Re : Re : Les expats français au Cambodge

Sereypheap a écrit

Bonjour pascal_zh,

Intéressant sujet, pascal_zh !:clindoeil:

A propos de la piscine, ma prochaine maison en France, je vais y penser ! Pas une grande, juste de quoi me mouiller au soleil, j'adore !:rire1:


Pour être honnête, si j'avais les moyens, je prendrais volontiers une villa avec piscine :clindoeil:
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg

Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Publié le 22/09/2013 @ 11:40
Re : Les expats français au Cambodge

Vicheya a écrit



Pascal, le tableau que j'ai dépeint, c'est celui que j'ai découvert en 2004 quand je me suis retrouvée dans le milieu de la coopération militaire. J'y ai passé plus de 9 mois, donc ca ne touche pas tous les expat, certes, mais une partie, OUI !

Et pour les femmes de ménage, c'est très courant. Même moi en tant que prof de FLE, j'en avais une (obligatoire) qui me revenait à 60 dollars/mois. Elle s'occupait de 3 autres studio comme le mien.




Je connais un peu ces militaires, pour avoir travaillé pendant quatre ans dans une école militaire qui contribuait à la formation de ces expats avant leur envoi à l'étranger. Ils sont destinés par définition à ne faire qu'un séjour de trois ans en général. Certains sont excécrables, mais il ne faut pas généraliser non plus : j'en connais plusieurs, anciens de l'APRONUC par exemple, qui sont tombés amoureux du Cambodge et sont revenus s'installer après avoir quitté l'armée.
Le racisme existe partout, il est excécrable et inacceptable. Mais il n'est pas seulement le fait des blancs. Allez voir à Singapour, vous y trouverez un certain nombre de personnes qui croient à la supériorité de la race jaune (en particulier chinoise) sur tous les autres.
Et sur le sujet du racisme, les expats qui se montrent racistes envers les Cambodgiens ne sont pas bien vus au sein même de la communauté française en général.
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 22/09/2013 @ 11:05
Re : Re : Les expats français au Cambodge

[b]
Vicheya a écrit




...
J'ai constaté du racisme pure. c'est pas le racisme anti arabe qu'on voit en France, c'est le vrai racisme, le racisme qui sous entend que la race blanche est supérieure.
...



Ah, ça, si il y une chose que je ne tolère pas, c'est la supériorité d'une race par rapport à une autre ! Heureusement que ces personnes ne se trouvent pas en face de moi ! Car en France, au bureau, si je constate que quelqu'un se prend je ne sais pour quelque supériorité que ce soit, eh bien, je le remets tout de suite à sa place !:rire1:

Je n'ai pas choisi mon prénom français pour rien. Je m'en sers comme une arme, celle qui réclame la Liberté, l'Egalité et la Fraternité. Et surtout l'Egalité. je n'ai pas envie d'être un Français de seconde zone ou que ce soit...

Edité le 22/09/2013 @ 12:10 par Sereypheap
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006
Publié le 22/09/2013 @ 10:52
Re : Les expats français au Cambodge



Au Cambodge, il est facile de trouver un plus pauvre pour les basses besognes. meme des profs ont des domestiques au Cambodge. le probleme n'est pas là.

Le problème, il est sur la manière dont on traite ses employés.

Mais les expat que j'ai pu entendre, leur manque de respect ne touchait pas forcément a leurs domestiques, mais plutôt au Cambodgiens.

J'ai constaté du racisme pure. c'est pas le racisme anti arabe qu'on voit en France, c'est le vrai racisme, le racisme qui sous entend que la race blanche est supérieure.

Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 22/09/2013 @ 10:26
Re : Les expats français au Cambodge

C'est un sujet très délicat, les domestiques, les jardiniers, les cuisiniers etc..., tous ces métiers "à domicile". Il n'y a pas qu'au Cambodge, mais on les trouve dans tous les pays du Tiers-monde. Dans les films thaïlandais, doublés en Khmer, on les voit partout. Je sais qu'il s'agit que de la fiction, mais je crois que la réalité existe vraiment.

De l'époque de nos grands parents, on en avait aussi, pas un seul mais plusieurs. On a même adopté une que nous l'avons considérée comme une cousine. Est-ce qu'on doit parler de l'exploitation de l'homme par l'homme ? C'est à voir et à discuter...

Edité le 22/09/2013 @ 11:28 par Sereypheap
Déconnecté(e) Vicheya
Moderator
StaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaffStaff


Messages 7966
Inscrit(e) le 04/01/2006
Publié le 22/09/2013 @ 10:12
Re : Les expats français au Cambodge



Pascal, le tableau que j'ai dépeint, c'est celui que j'ai découvert en 2004 quand je me suis retrouvée dans le milieu de la coopération militaire. J'y ai passé plus de 9 mois, donc ca ne touche pas tous les expat, certes, mais une partie, OUI !

Et pour les femmes de ménage, c'est très courant. Même moi en tant que prof de FLE, j'en avais une (obligatoire) qui me revenait à 60 dollars/mois. Elle s'occupait de 3 autres studio comme le mien.



Edité le 22/09/2013 @ 11:13 par Vicheya
Déconnecté(e) Sereypheap
Sage
MembreMembreMembreMembreMembreMembreMembre

ava_108.jpg

Messages 4467
Inscrit(e) le 14/09/2003
Publié le 22/09/2013 @ 10:01
Re : Les expats français au Cambodge

Bonjour pascal_zh,

Intéressant sujet, pascal_zh !:clindoeil:

A propos de la piscine, ma prochaine maison en France, je vais y penser ! Pas une grande, juste de quoi me mouiller au soleil, j'adore !:rire1:
Déconnecté(e) pascal_zh
Membre Honorable
MembreMembreMembreMembreMembre

ava_1583.jpg

Messages 993
Inscrit(e) le 13/02/2008
Lieu de résidence Cambodge, Phnom Penh
Publié le 22/09/2013 @ 09:26
Les expats français au Cambodge

Bonjour,
Je voudrais rebondir sur ce que disait Vicheya dans un autre sujet.
Je cite : "Des séjours chez les Français avec piscine et domestiques khmères et tout ce qu'on peut imaginer. Pour y avoir vécu, je peux aussi vous dire que la communauté française, pour une bonne partie, est raciste et n'apprécie le Cambodge que par le confort qu'ils y trouvent."

Cette "image d'Épinal" m'a plutôt interpelé.
Cette description à l'emporte-pièce donne une image bien inexacte de l'expat moyen, français ou d'une autre nationalité, installé au Cambodge.
Il y a peut-être des Français logés dans des villas à 5000 dollars/mois, avec piscine, chauffeur en gants blancs, horde de domestiques, et ne mangeant que dans des restaurants où le menu de base coûte 250 dollars, mais je peux vous garantir que ce n'est pas la majorité. D'ailleurs, je ne dois pas avoir les bonnes fréquentations, car je n'en connais aucun.
De même, la "bonne partie" de la communauté française raciste, je n'en vois pas énormément de représentants. Bien sûr, il y a des c... parmi les Français, et peut-être même dans une proportion un peu plus grande que dans les autres communautés d'expats, mais il ne faut pas non plus généraliser. Parmi les Français que je connais, la plupart ont décidé de s'installer ici après plusieurs voyages, parce qu'ils sont tombés amoureux du pays. Je pense d'ailleurs que parmi les gens de K-N qui ont séjourné au Cambodge, il doit y avoir pas mal de personnes qui feraient volontiers la même chose si l'occasion leur en était donnée.

Cela fait près de quatre ans que je suis au Cambodge, et aucun des expats que je connais n'a de piscine, ni de chauffeur (ni moi non plus, d'ailleurs, mais nous une aide à la maison, alors peut-être que ça nous fait relever de la catégorie des "profiteurs" ?). En revanche, j'en connais pas mal qui n'ont pas de domestique, ni de voiture, ni même de moto. J'en connais aussi un certain nombre qui gagnent largement moins de 1000 dollars par mois. 1000 dollars, cela peut paraître beaucoup par rapport au salaire moyen au Cambodge, mais je peux vous assurer que ce n'est pas beaucoup pour un expat qui vit à Phnom Penh, à moins bien sûr de vivre comme les Cambodgiens pauvres. Déjà, cela ne permet pas de payer une assurance santé digne de ce nom, ni de se constituer une retraite. Et s'il y a des enfants à scolariser, pas question de les scolariser dans une école francophone ou anglophone.

La plupart des Français que je connais et qui vivent au Cambodge de façon durable (i.e qui ne sont pas dans ce pays, comme ils seraient dans d'autres pays d'ailleurs, pendant deux ou trois ans pour gagner le jackpot et profiter de tous les avantages possibles), sont mariés avec des Cambodgiennes et ont des enfants. (Je dois être l'exception qui confirme la règle, puisque je suis venu au Cambodge avec femme et enfant.)

Il faut chasser de son esprit l'image de l'expat gagnant des fortunes à l'étranger, profiteur, raciste, ne s'intéressant pas au pays dans lequel ils sont. Cette image n'est pas juste, et certainement moins encore au Cambodge que dans d'autres pays. Je sais bien que c'est l'image qui prédomine, même parmi nos "élites" qui voudraient bien faire payer des impôts français aux expats. (Remarquez, pourquoi pas. Mais alors, il faudra aussi assurer la scolarité gratuite de mon gosse, me payer mes dépenses de santé, mes verser les aides et subsides auxquels ont droit les contribuables français, et puis me payer ma retraite...). Mais véhiculer cette image, c'est bien mal connaître la situation des Français de l'étranger, qui est parfois très difficile.

La plupart des expats français que je connais au Cambodge sont là parce qu'ils aiment ce pays et ses habitants. Il y a même des fous furieux (dont je suis, mais je ne suia pas le seul) qui produisent de réels efforts pour apprendre la langue, s'intéresser à l'histoire du pays, chercher à approcher les indigènes, et ayant une furieuse envie de contribuer à la vie locale de façon positive.

Pascal

Haut de page