Newsflash
Si cela n'est déja fait, venez débattre, discuter, parler de vos sujets favoris sur le Cambodge, et de votre vécu au pays dans le forum de KN !
powered_by.png, 1 kB
A visiter Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
31-07-2013




Wat Aek Phnom

Wat Aek Phnom est au départ un temple hindou dont la construction a débuté en 1027, sous le règne de Suryavarman I et qui consiste en  plusieurs prasats reliés par une plateforme. Aujourd’hui, seules quelques sculptures sont encore en assez bon état.
Une pagode plus récente a depuis été construite à côté des ruines du premier temple. Cette dernière est très prisée
des habitants des villages alentour qui aiment à y organiser leurs festivités.







Wat Banon

Le Wat Banon est un petit temple khmer datant du XIe  siècle.
Il est situé sur la commune de Kantueu Pir, à environ 20 kilomètres  au sud de la ville de Battambang.
Si aujourd’hui la structure du temple est  relativement bien conservée, il a, comme la plupart des autres sanctuaires  khmers, eu à subir des pillages massifs. Au sommet de la colline, accessible  par un escalier de latérite de 358 marches, on peut admirer la vue sur la  rivière Sangker qui serpente entre les palmiers, les rizières et les petits  villages traditionnels.On peut voir aussi les restes d’une baray abandonné  de 100 mètres sur 200, qui servait à l’alimentation en eau du temple au temps de  sa splendeur.Au sud, l’horizon est coupé par une chaine de montagnes dont la  forme fait penser à un crocodile.
Aujourd’hui encore, le lieu est très prisé  des familles khmères qui aiment y aller en pique-nique et y admirer le paysage à  leurs pieds.






Phnom Sampeou

Il s’agit d’une montagne située à une douzaine de kilomètres au sud-ouest de Battambang, haute d’une centaine de mètres, surmontée  du Wat Sampeou et creusée de3 cavernes (Pkasla, Lakhaon et Aksopheak). Son nom  signifie « Montagne du bateau ».
Le nom de Phnom Sampeaou est connu de tous  les Cambodgiens à cause de la légende de Rumsay Sok associée à cette colline. 
Cette légende prétend que cet affleurement rocheux est la coque d’un bateau  détruit par un crocodile épris de la belle Rumsay Sok, mais dont l’amour n’était  pas partagé. Le saurien attaqua Rumsay Sok et son fiancé alors qu’ils étaient en  mer et les fit périr. Les villageois punirent le crocodile en asséchant la mer  avec les cheveux de la défunte ; le corps du reptile forma le Phnom Krapeu («  montagne du crocodile ») que l’on peut voir depuis le somment de la  colline.



 

< Précédent
Copyright 2000 - 2005 Khmer-Network France Cambodge. Tous droits réservés
Khmer-Network