Newsflash
Si cela n'est déja fait, venez débattre, discuter, parler de vos sujets favoris sur le Cambodge, et de votre vécu au pays dans le forum de KN !
powered_by.png, 1 kB
Informations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
30-07-2013


Kep ("selle de cheval" en khmer) ou Kep-sur-Mer en français est une municipalité du Cambodge ayant le statut de province. Kep, qui est située à quelques kilomètres de Ha Tien, la frontière avec le Vietnam, était autrefois la  ville côtière la plus populaire et la plus prestigieuse du Cambodge, mais a connu des jours difficiles à une époque récente. Du début des années 1900 jusqu’aux années 1960, Kep était une ville de villégiature florissante pour l’élite française et cambodgienne. Pendant la période des Khmers rouges, beaucoup de maisons et villas coloniales françaises de Kep ont été détruites.
Beaucoup de villas de Kep sont abandonnées, mais une partie de la splendeur ancienne de la ville est toujours apparente.

L’océan est bordé de larges trottoirs et de grandes statues. Le roi Norodom Sihanouk a fait construire une demeure avec vue sur le Golfe de Thaïlande, mais elle n’a jamais été occupée et est aujourd’hui vide.
Une bonne route pavée relie la ville à Kampot. Actuellement, fin 2012 la route en réfection est un véritable gruyere sur une bonne partie en sortant de Kampot. Les pavés ont tous disparus.

Les plages de Kep sont essentiellement constituées de mangrove et de rochers noirs et non de sable  blanc comme à Sihanoukville. Plusieurs îles se trouvent à quelque distance de la  côte, Koh Thonsáy ("l’île des lapins") se trouve à une courte distance en  bateau.
La ville est renommée pour ses fruits de mer - en particulier les crabes  que l'on déguste avec du poivre vert de Kampot.
De plus, Kep abrite un  grand parc national.






La ville est divisée en 2 districts :

- Damnak Chang'aeur ("relais de fumage du poisson")

- Kep

Suivant >
Copyright 2000 - 2005 Khmer-Network France Cambodge. Tous droits réservés
Khmer-Network