Newsflash
Si cela n'est déja fait, venez débattre, discuter, parler de vos sujets favoris sur le Cambodge, et de votre vécu au pays dans le forum de KN !
powered_by.png, 1 kB
Interview de KHIEU Rada (Président du Khmer Unity Party (KUP)) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
04-09-2005
Image
KHIEU Rada

Tout d'abord pouvez-vous vous présenter ?
Je m'appelle KHIEU Rada, j'ai 56 ans.

Image
KHIEU Rada, Chef de délégation du Cambodge à l'Organisation Mondiale du Commerce. Ce fut la première participation du Cambodge à une réunion de l'OMC au cours de laquelle le Cambodge fit sa demande d'adhésion en tant que membre (1994)

A part de la politique, que faîtes-vous dans la vie ?
Je suis ingénieur concepteur en informatique.

Quelles sont les "grandes lignes" de votre parti ?
Le programme politique du KUP est disponible sur le site Internet http://www.khmerunityparty.org en première page et indique les choix et orientations du parti en matière de politique intérieure et étrangère.
Les thèmes qui nous tiennent à cœur sont la paix, l’intégrité territoriale, la démocratie libérale et la justice.

Image
http://www.khmerunityparty.org/images/article02.jpg
[Extrait Cambodge Soir] – Interventions musclées pour casser la grève - Sam Rainsy grâce à la protection de ses gardes du corps, n'a pas été blessé et a pu s'enfuir dans sa voiture alors que les policiers tiraient des coup de feu en l'air. Par contre, Khieu Rada a été plus sérieusement touché au visage et au bras droit (…) Un militaire, l'attrapant par la veste (…) s'est rué sur lui à coup de pieds et de poing sous le regard amusé des autres représentants de l'ordre en uniforme et armés d'AK 47. - Nay Rithy et Frédéric Amat


Quelles sont les différences entre le KUP et le PSR ?
Le KUP et le PSR n'ont pas de grosses différences.

Image
30/03/1997 - Khieu Rada aux côtés de Sam Rainsy avec le message "Down with the communist Judiciary!" quelques minutes avant l’attaque à la grenade qui fit au moins 20 morts et 150 blessés.


Votre parti est-il royaliste ?
Oui.

Image
Pyong Yang (Corée du Nord) - Création de la Confédération des Khmers Nationalistes par le Prince Norodom Sihanouk, accompagné de KHIEU Rada (1979)


Quel est votre budget annuel pour le fonctionnement du parti ?
Le KUP vit uniquement grâce aux dons de nos membres. Notre budget est quasiment nul.


Vous ne croyez pas qu'un petit parti, comme le vôtre, peut porter préjudice aux autres grands partis (diviser les votes pour de mêmes convictions) ?
Théoriquement oui. Mais en pratique les dictateurs communistes font la pluie et le beau temps au Cambodge. Notre vœu le plus cher est de pouvoir réunir tous les démocrates, à commencer par fusionner les deux grands Partis FUNCINPEC et PSR ainsi que le KUP et les autres nationalistes comme je l'ai toujours fait savoir lors de la constitution du FRONT des démocrates khmers en 1997, lors de l’union des démocrates cambodgiens (UCD) à Bangkok juste après le coup d’État, puis lors l'union de FUNCINPEC-PSR-KUP, qui organisa la grande manifestation populaire de 1998.
Après l'union des démocrates de FUNCIPEC-PSR, le KUP a manifesté sa volonté de fusionner avec FUNCINPEC et PSR. Mais maintenant, on voit clairement que le FUNCINPEC est en train de se rallier avec le CPP.
Si S.E. SAM Rainsy et moi-même n'avions pas créé le KNP (KHMER NATION PARTY, qui deviendra ensuite le PSR) à présent il n’y aurait aucun parti d'opposition et il ne nous resterai que la bouche pour critiquer et les yeux pour pleurer. Si par hasard les communistes arrivent à avaler et à absorber complètement le FUNCINPEC et en plus réussir à détacher la tête du PSR de son corps, comme ils sont en train d’essayer de faire, au moins il restera le KUP comme parti d’opposition qui découragera et déjouera leurs stratégies d’élimination.
Certes, le Cambodge est petit par rapport aux autres pays voisins, mais assez grand pour que l’on se doit de fournir un grand travail de terrain si l’on veut être partout et de manière permanente près du peuple, puisque l’insécurité et les pressions de toutes sortes ne manquent pas. Si pour l’instant le FUNCINPEC et PSR ne peuvent pas se réunir pour de diverses raisons, nous devons à tout prix nous implanter partout dans le pays et pour cela nous avons toujours besoins des autres groupes ou partis nationalistes sur le terrain.
La clé du succès reste toujours l’union de FUNCINPEC-PSR-KUP même si ce rêve semble irréalisable en ce moment. En restant en bon terme avec le FUNCINPEC et le PSR, le KUP tient à réussir ce rêve qui déjouera la stratégie des communistes.

Une grande majorité des petits partis sont des "partis satellites" de grand parti, n'est ce pas un peu une démocratie déguisée ?
Les valets des vietnamiens se moquent de la démocratie. Ils ont créé et payé les partis satellites pour disperser les voix. Mais comme le peuple khmer les a identifiés, alors ils ont abandonnés ces petits partis à leurs tristes sorts.

Pour les prochaines élections de 2008, quels seront les changements stratégiques de votre parti ? Vos attentes ? Et votre pronostique ?
Même démuni de tout, nous sommes obligés de réagir par tous les moyens pour libérer notre pays. Nous ne pouvons pas nous permettre de rester devant la télévision et critiquer les gens ou de deviner les pronostiques pour son propre plaisir.
Jusqu'à présent, notre stratégie est d'aller au plus près du peuple khmer pour mieux l'aider et, ensemble, lui apprendre à ne pas avoir peur de la politique et l'inviter à participer activement à la politique, qui est la seule arme pacifique et de non violence pouvant libérer notre pays. Si les khmers ne participent pas à la vie politique, les vietnamiens au Cambodge en revanche n’attendront pas pour le faire et ceux-ci arriveront bientôt en masse pour occuper notre assemblée nationale.
S’ajoute à cette stratégie, suivie depuis la création du KUP, notre volonté de jouer le rôle de médiateur pour les démocrates déchirés.
Sauver le Cambodge est le devoir de tous Cambodgiens, indépendamment de pronostique puisque le Cambodge est loin d'être un cheval de course.

Et pour finir, en un mot, comment qualifieriez-vous les autres partis ? CPP ? FUNCINPEC ? PSR ?
Mis à part les partis, petits ou grands, pro-vietnamiens; je félicite tous les partis nationalistes de leurs efforts et de leurs grand patriotisme. Le peuple khmer vous remercie de tout cœur puisque grâce à vous notre Cambodge est resté jusqu'à présent. N'oublions pas que si on ne fait rien on n'aura rien.
Je suis certain que nos chemins se croiseront dans un avenir très proche. Depuis des décennies, il n'existe qu'un seul et unique remède efficace qui est : l' « UNION FAIT LA FORCE ». Le KUP se veut être le bon médiateur valable pour réunir « l’impossible » qui est l’union FUNCINPEC-PSR-KUP.
  

Liens utiles
Ajout du 26-09-2005
Commentaires du Roi-Père Norodom Sihanouk sur l'interview

Image
Traduction :
NORODOM SIHANOUK
DU CAMBODGE
A Son Excellence KHIEU Rada
Président du Khmer Unity Party

Très cher Excellence,
J’ai bien reçu votre lettre du 21 septembre 2005 ainsi que votre Interview.
Je vous en remercie infiniment et vous félicite chaleureusement de votre grand patriotisme.
Veuillez agréer l'assurance de ma haute considération et ma plus profonde affection ainsi que celle de la Reine-Mère.

Signé : NORODOM SIHANOUK

Pékin, le 24 septembre 2005

Copyright 2000 - 2005 Khmer-Network France Cambodge. Tous droits réservés
Khmer-Network