Newsflash
Si cela n'est déja fait, venez débattre, discuter, parler de vos sujets favoris sur le Cambodge, et de votre vécu au pays dans le forum de KN !
powered_by.png, 1 kB
Interview d'Alain Gascuel (Rédacteur en chef du Cambodge Nouveau) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
22-07-2005
Image
- Pouvez-vous nous donner une brève description de vous (parcours également) ?
J’ai fait des études classiques à Paris, littéraires (khâgne), licence d'histoire à Sciences-po. 
A 18 et 19 ans, avec les bourses Zellidja, j’ai fait de nombreux voyages dont un voyage en Afrique centrale,  un voyage en Inde du Sud et un à Ceylan (étude: les grands temples de l'Inde du sud, ce rapport a obtenu le "premier grand prix du président de la République").
Ensuite je fus appelé en Algérie au sein d’une unité de combat sur la frontière marocaine.
A mes 19 ans, je suis entrée à l’hebdomadaire Perspectives (politique, économie finances), dont 4 ans en tant que directeur. En 1971 et 1973, j’ai fait quelques reportages au Vietnam et au Cambodge pendant la "guerre américaine". Ensuite j’ai créé l'agence d'études « Perspectives et Développement » (études particulières notamment pour des banques).
Ensuite j’ai fait de très nombreux reportages et études à l'étranger pour une quantité de publications (une vingtaine de voyages dans le sud-est asiatique, entre le Sri Lanka et Shanghaï). Suivi du Cambodge toutes ces années où j’ai visité les camps à la frontière, où je suis revenu en 1989 et les années suivantes.
J’ai également été animateur à Radio-Asie (bande FM) pendant 7 ans (émissions Cambodge principalement) et pendant 2 ans à l'Agence de Coopération Culturelle et Technique (devenue AIF), où j’ai effectué de nombreuses missions en Afrique, Madagascar et Haïti.


- Comment êtes-vous "tomber" au Cambodge ?
Lors de sa création en 1992, la Licadho (Ligue cambodgienne de défense des droits de l’homme) m'a demandé de créer pour elle un journal à Phnom Penh: ce fut La Voix du Cambodge, un mensuel, hélas arrêté en décembre 1993.

- D'où est venue l'idée de la création de Cambodge Nouveau ?
L'idée est venue en absence de toute presse à l'époque, compte tenu de mes spécialités et de mes amitiés avec beaucoup de hauts responsables : créer une publication de bon niveau sur des sujets alors tout à fait mystérieux, politique, économie, finances. Destinée avant tout aux décideurs. Avec très peu de moyens. Mon investissement: un ordinateur et une moto, j'étais alors hébergé chez un ami cambodgien. 

- Cambodge Nouveau, Cambodge Soir, même combat ? ou aucun rapport entre les 2 entités ?
Les formules sont tout fait différentes. Cambodge Nouveau ne vise pas le grand public, parce qu'il estime que le lectorat francophone n'est pas suffisant pour justifier l'existence d'un quotidien francophone, et que d'autre part les Cambodgiens sont mieux placés pour traiter l'information quotidienne. Cependant les relations entre les deux publications sont bonnes, chacun vit sa vie …

- Où peut-on trouver votre journal ?
Cambodge Nouveau est principalement vendu sur abonnement. Il y a aussi une vente au numéro dans les deux librairies, à l'aéroport de Pochentong, à la librairie de l'hôtel Cambodiana, ...  
Un site vient d'être créé: http://www.cambodgenouveau.com/


- Au niveau de la liberté de la presse, au Cambodge, c'est encore une utopie ?
La liberté de la presse est totale, du moins pour les publications en français et en anglais (qui ne touchent pas le grand public cambodgien). La télévision est beaucoup plus surveillée. Il n'y a aucune pression de quelque autorité que ce soit sur le contenu de la publication.  Au contraire les Cambodgiens attendent beaucoup de ces publications étrangères : de l'information, des idées, des opinions ... De nombreux responsables, spécialistes cambodgiens, y compris leaders de l'opposition, apprécient d'être interviewés par Cambodge Nouveau. Ce mensuel est un point de rencontre entre   responsables Cambodgiens et non-Cambodgiens, et entre le secteur public et le secteur privé.

- Que pensez-vous de la francophonie au Cambodge ? A t on à craindre de la voir disparaitre au profit de la langue de Shakespeare ?
La francophonie se défend plutôt bien, c'est un petit monde assez homogène, en général de haut niveau (enseignement supérieur, ...) alors que tout le business se fait en anglais, que les jeunes apprennent l'anglais, que le poids de la Chine augmente sur le long terme.

- Quels événements vous a le plus marqué au Cambodge ces 15 dernières années ?
Les épisodes qui m’ont marqué sont : la fin des khmers rouges, l'attentat à la grenade de juillet 1997, le couronnement du Roi Sihamoni,  la réhabilitation du réseau routier, ... 
- Quels sont les nouveautés à venir pour le Cambodge Nouveau ?
- Cambodge Nouveau est devenu mensuel depuis 4 mois, a augmenté sa pagination, son tirage; tout en couleurs, plus de photos;  le lectorat semble apprécier.
- Nous allons publier la troisième édition du GUIDE TOTAL des ROUTES du CAMBODGE,  mise à jour, augmentée et améliorée. Ce guide est déjà un best-seller au Cambodge !

Image

Merci d'avoir répondu à nos questions et bonne continuation !


Pour contacter Alain Gascuel / Cambodge Nouveau :

Copyright 2000 - 2005 Khmer-Network France Cambodge. Tous droits réservés
Khmer-Network